Une jeune femme de 28 ans a trouvé la mort dans la nuit de samedi à dimanche après avoir été éjectée d'un manège d'une fête foraine à Blois.
La barre de sécurité se serait brutalement ouverte lors d'un tour.
Le propriétaire a été placé en garde à vue.

Ce dimanche, plus un seul manège ne fonctionnent dans le parc des Expositions de Blois. Et les quelques forains qui remballent n'ont pas souhaité parler du drame survenu dans la nuit de samedi à dimanche. Vers 23h10, une jeune femme de 28 ans était sur une attraction, le Roller Bowl. Ce manège avait été filmé il y a six jours et, comme on peut le voir dans la vidéo de TF1 ci-dessus, la vitesse et la rotation des fauteuils sont très rapides. On imagine alors aisément ce qui a pu se passer hier soir quand la barrière de sécurité de l'un d'eux s'est relevée : la jeune femme a été éjectée. Emmenée par le Samu, elle est décédée à l'hôpital. Sa petite sœur qui était à ses côtés, elle, n'a pas été blessée.

Lorsqu'on se tient dans un manège, c'est que la sécurité est douteuse
Paloma qui était sur l'attraction il y a une semaine

La mairie explique à TF1 qu'elle mandate chaque année un cabinet indépendant pour vérifier que chaque attraction est bien installée et que les cales au sol sont bien fixées. Avant cela, pour être choisi, chaque forain doit prouver la sécurité de son manège. "La bonne sécurité du manège en lui-même, elle est vérifiée par le contrôle technique périodique avec notamment les freins, les harnais, etc. Et s'agissant de ce manège, il a été contrôlé, de ce que j'en sais, en mai 2023, et avec aucune réserve sur ce contrôle", explique Jonathan Dogan, le chef de cabinet de la mairie.

Paloma était sur cette attraction il y a une semaine avec sa sœur et son compagnon. Elle avoue s'être sentie en insécurité. "Oui, il y avait de l'espace entre la barre et même entre nous – trois personnes – c'était très grand pour trois personnes. Et du coup, on bougeait énormément. Même moi, pour ma petite sœur, je n'étais pas rassurée. Du coup, je la tenais et normalement lorsqu'on se tient dans un manège, c'est que la sécurité est douteuse", affirme-t-elle à TF1 tout en reconnaissant que ça aurait pu être eux. "C'est un peu choquant quand même, ça fait froid dans le dos en fait", ajoute-t-elle.

Le manège est désormais placé sous scellé par la justice, tandis qu'une expertise va être ordonnée pour déterminer comment cet accident a pu se produire. Le propriétaire lui devrait voir sa garde à vue prolongée ce dimanche soir. La procureure de Blois a ouvert une enquête pour homicide involontaire.  


V. F | Reportage TF1 : Frédérique Agnès, Johan Mavié et Antoine Janon

Tout
TF1 Info