Adolescent tué : trois jours de deuil à Arles

Publié le 28 juin 2022 à 20h18, mis à jour le 28 juin 2022 à 23h47

Source : JT 20h Semaine

Dans la soirée du dimanche 26 juin, un adolescent de quinze ans a été tué par balles à Arles, dans les Bouches-du-Rhône.
Il a sans doute été victime d'un règlement de compte entre deux bandes rivales.
Le maire de la commune a décrété trois jours de deuil municipal.

Dans le quartier Griffeuille, à deux pas du centre-ville d'Arles, il y a toujours de l’émotion et de l'incompréhension après la fusillade qui a coûté la vie à Marouane, un adolescent de quinze ans sans histoire. "On m'a appelée... Je suis arrivée et j'ai vu toute ma famille en train de se tirer les cheveux, sa mère qui est tombée", explique la cousine de la victime.

Il est 22 heures 45 dimanche soir, quand une voiture sombre emprunte une rue en direction d'un point de vente utilisé pour la drogue. Marouane vient de raccompagner un ami. Avec son cousin, il rentre chez lui. C'est à ce moment-là que son oncle entend des détonations. "Là, il a été tué là. Il y a encore la marque. Elle a été nettoyée... Coup de kalachnikov", témoigne-t-il.

Visiblement, Marouane est une victime collatérale d'une guerre entre bandes rivales qui s'amplifie ici depuis plusieurs mois. Face au drame, le maire de la ville a décrété lundi 27 juin 2022, un deuil municipal exceptionnel de trois jours.

T F1 | Reportage M. Perrot, S. Fargeot


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info