Une adolescente de 14 ans retrouvée morte en Saône-et-Loire

"C'est atroce" : l'émotion du village de Clessé après le meurtre d'Emma

TF1 | Reportage Gaelle Charnay, Sylvain Thizy
Publié le 10 juin 2022 à 16h00, mis à jour le 10 juin 2022 à 18h13
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

À Clessé, petit village en Saône-et-Loire près de Mâcon, une adolescente de quatorze ans a été retrouvée morte jeudi derrière l'école de la commune.
Son petit ami du même âge a reconnu l'avoir tuée.
Dans la commune, l'émotion est toujours forte.

Ils ont du mal à trouver les mots et à comprendre. Les 800 habitants de Clessé (Saône-et-Loire), village viticole rythmé par le ballet des tracteurs, pensaient un tel drame impossible. "On est tous bouleversés de vivre dans ce monde-là", se désole un habitant de la commune. Pour un autre, "c'est quand même des petits villages où tout le monde se connaît, je ne comprends pas, c'est dur" quand une troisième affirme ne pas savoir "comment vivre avec ce genre de fait à proximité de chez soi"

Jeudi 9 juin, le corps sans vie d'Emma, 14 ans, a été retrouvé sans vie près de l'école du village. Au terme de sa garde à vue, son petit ami, du même âge, a confirmé qu’il était bien l'auteur du meurtre.

Passionnée d'équitation

Après ce drame, le village tente de se reconstruire. Le collège a d'ailleurs rouvert ses portes ce vendredi matin. Un long travail commence également : faire parler les enfants et rassurer les parents. Un rôle que le maire prend à cœur. "C'est une bombe nucléaire qui nous est tombée dessus, parce que c'est atroce ce qui est arrivé, et puis ça va laisser des traces", explique Jean-Pierre Chervier dans notre reportage du 13H en tête de cet article. 

Lire aussi

Emma était connue de tous à Clessé. Elle avait une passion : le poney. Elle montait Rubis trois fois par semaine dans ce centre équestre. "Le seul poney que les autres n'aimaient pas, elle l'adorait. Elle était tout le temps là pour nous aider à chaque fois. Tous les samedis matin, elle m'aidait et tous les soirs, dès qu'elle restait, elle venait aussi m'aider tout le temps", témoigne une adolescente. Au collège où la jeune fille était scolarisée, une cellule psychologique a été mise en place pour soutenir les camarades d'Emma et leurs professeurs.


TF1 | Reportage Gaelle Charnay, Sylvain Thizy

Tout
TF1 Info