L'affaire Grégory

VIDÉO - Affaire Grégory : ce qui a été reproché à l'instruction du juge Lambert

La rédaction de LCI
Publié le 12 juillet 2017 à 8h23, mis à jour le 12 juillet 2017 à 9h49
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sujet JT LCI

ENQUÊTE – Il a été le premier à mener les investigations après l’assassinat du petit garçon dans les Vosges en 1984. Alors jeune juge d’instruction, Jean-Michel Lambert, décédé mardi soir, a été très critiqué sur sa gestion du dossier, au point d’en être dessaisi au bout de deux ans. Retour sur les trois principaux reproches qui lui ont été faits.

Jeune, inexpérimenté et trop bavard avec la presse. Pour son premier poste en tant que juge d’instruction, Jean-Michel Lambert, retrouvé mort mardi soir, hérite du fait divers qui va bouleverser la France pendant des années. Nous sommes en 1984, il a 32 ans et est chargé d’enquêter sur l’assassinat de Grégory Villemin, quatre ans, dont le corps est retrouvé pieds et poings liés dans la Vologne. 

"Il ne maîtrisait pas la procédure. Certains de ses actes ont eu des conséquences irréparables", selon Laurence Lacour, qui a couvert l'affaire pour la radio Europe 1 et en a tiré un livre, "Le Bûcher des innocents". 

Retrouvez toutes les informations sur l'affaire Grégory dans notre dossier spécial.


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info