Affaire Troadec : le couple Caouissin à l’heure du verdict

Publié le 7 juillet 2021 à 20h09, mis à jour le 8 juillet 2021 à 0h27

Source : JT 20h Semaine

Le verdict de la Cour d'assise de Loire-Atlantique dans l'affaire Troadec est attendu d'une heure à l'autre. La perpétuité a été requise contre Hubert Caouissin, jugé pour le quadruple meurtre de sa belle-famille, la famille Troadec en 2017.

Comme derniers mots, avant que le jury ne se retire, Hubert Caouissin a tenu à s'excuser. "Je regrette infiniment ce qui s'est passé (...) Je demande pardon à Sébastien, à Charlotte, à Brigitte et à Pascal". Lors de leur plaidoirie, ses avocats se sont, eux aussi, efforcés de lui redonner un visage humain. "Ce n'est pas un psychopathe, ce n'est pas un pervers. C'est un homme tout à fait normal en dehors de son délire paranoïaque tel qu'il a été explicité par l'audience", nous confie un de ses avocats. Un homme qui a reconnu le quadruple meurtre de sa belle-famille.

Dans cette maison d'Orvault, il y a quatre ans, Hubert Caouissin tuait son beau-frère Pascal, sa femme Brigitte et leurs deux enfants : Charlotte 18 ans, et Sébastien 21 ans. Il serait ensuite rentré chez lui, à deux heures et demi de route et disséminé les corps. L'origine du drame, une querelle d'héritage sur fond de supposé trésor. Plusieurs expertises psychiatriques affirment qu'Hubert Caouissin souffrait de délire de type paranoïaque. Pour les parties civiles, l'accusé avait bien l'intention de tuer sa belle-famille. Un avis partagé par l'accusation, qui a requis la réclusion criminelle à perpétuité assortie d'une période de sûreté de 22 ans. Autre accusée, Lydie Troadec, la sœur de Pascal. Elle est notamment poursuivie pour recel de cadavres et risque trois ans de prison.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info