Sécheresse : 2022, une année déjà historique

Incendie dans le Gard : "C'est hyper anxiogène", les habitants retournent chez eux

TF1 | Reportage Florence de Juvigny, Loic Gorgibus
Publié le 1 août 2022 à 17h01, mis à jour le 1 août 2022 à 17h13
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Dans le Gard, la plupart des habitants évacués ont passé la nuit chez des voisins ou chez des amis.
Ce lundi matin, tout le monde a pu rentrer chez soi.

C’est un camion de pompiers pris par le feu qui a sauvé la maison d’une habitante d’un village d’Aubais (Gard). Dimanche, les flammes encerclaient le jardin. Partout autour de celui-ci, tout est calciné. "Ça a brulé, ça s'est arrêté là. C'est hyper anxiogène", commente une riveraine en montrant sa clôture. "La maison n'a rien mais malgré tout ça me désole", poursuit-elle. 

Une scierie est totalement brûlée. Les propriétaires habitaient sur place. Il n’y a plus de poules, plus de chèvres, plus rien. La situation est difficile à réaliser pour Freddy Cerda, maire du village de Gallargues-le-Montueux (Gard). "C’est désastreux pour eux, ils ont tout perdu ces pauvres jeunes. Mais c’est immaîtrisable un feu comme ça", explique-t-il.

Lire aussi

Des habitants ont pu rentrer chez eux dans la nuit. Le feu s’est arrêté à 100 mètres de leur maison. Mais avant de rentrer, certains ont besoin de reprendre des forces. "On ne sait pas ce qu’on va trouver. Il y a par moment des bouffées de pleurs, mais on va essayer de gérer", assure une habitante évacuée. Toute la nuit, les habitants restent et dînent ensemble, solidaires. En fait, c’est bien plus qu’un simple repas. Il s’agit d’une manière de remercier les 400 pompiers mobilisés.


TF1 | Reportage Florence de Juvigny, Loic Gorgibus

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info