Une attaque à l'arme blanche a eu lieu à la gare du Nord à Paris ce mercredi matin.
Six personnes ont été blessées.
TF1 retrace le déroulé des faits.

L'attaque éclair n'a duré qu'une minute. Il est 6h42 ce mercredi matin quand un homme fonce vers un voyageur devant la gare du Nord, avec une arme blanche qu'il a confectionnée lui-même. L'assaillant frappe alors la victime à plusieurs reprises. L'agression a choqué les témoins, et créé des perturbations sur le trafic ferroviaire. "Je suis un peu perdu, déboussolé. Je n'ai jamais vu ça", dit un voyageur à TF1 dans la vidéo ci-dessus. "Je suis arrivé ce matin, tout était bloqué. C'est sûr que c'est particulier...", raconte un autre.

"Le bilan aurait pu être bien plus lourd"

Le suspect a ensuite poursuivi son périple criminel dans la gare, et poignardé aveuglement quatre autres personnes. Un premier policier tente ensuite de maîtriser l'assaillant, qui le blesse alors dans le dos. Deux autres agents vont ouvrir le feu et toucher le suspect à trois reprises. 

À l'heure actuelle, une des victimes reste hospitalisée. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, s'est rendu sur place pour saluer l'action des forces de l'ordre. "On est sur un périple qui a duré moins de deux minutes, et je salue la réactivité de mes collègues, appuie auprès de TF1 Yoann Maras, du syndicat Alliance Police nationale : le bilan aurait pu être bien plus lourd si on avait laissé cet individu pendant une dizaine de minutes errer dans la gare du Nord et s'en prendre aux passants".

Le mobile de l'attaque reste inconnu. La piste terroriste semble en tout cas écartée pour le moment. L'assaillant, lui, est toujours hospitalisé dans un état grave.


TF1 | Reportage Georges Brenier

Tout
TF1 Info