Attaque meurtrière à Paris : ce que révèle l'itinéraire du suspect

TF1 | Reportage Léa Merlier, Quentin Danjou
Publié le 25 décembre 2022 à 13h55, mis à jour le 25 décembre 2022 à 14h33

Source : JT 20h WE

Les antécédents du suspect dans l'attaque meurtrière à Paris ce vendredi ont de quoi interpeller.
Ce ancien conducteur de train de 69 ans est déjà impliqué dans trois affaires.
La justice a donc t-elle failli ? Le 20h de TF1 a mené l'enquête.

Après la perquisition à son domicile et les premières auditions, le profil du tireur présumé commence à se dessiner. Il se nomme William M, il a 69 ans et de nationalité française. Il est né à Montreuil (Seine-Saint-Denis) et c'est un conducteur de train à la retraite. Il avait déjà été condamné deux fois, notamment pour violence avec arme. Il venait de passer un an en détention provisoire.

Le contrôle judiciaire a-t-il failli ?

Pourquoi a-t-il été libéré ? En 2021, il était poursuivi pour avoir agressé plusieurs personnes avec un sabre dans un camp de migrants. D'après la loi, au de là d'un an de détention provisoire, le suspect devait être relâché en attendant son procès. "On sait que les cabinets d'instructions sont surchargés et ont bien du mal sauf sur les dossiers simplissimes à régler, en un an, une enquête judiciaire" indique dans la vidéo en tête de cet article, Ludovic Friat, président de l'Union syndicale de la magistrature (USM). Cependant, à sa sortie de prison, William M avait un certain nombre de règles à respecter. 

Le contrôle judiciaire a-t-il failli ? Il avait interdiction de détenir une arme pendant 5 ans. Mais les vérifications par les forces de l'ordre ne sont pas systématiques.

Il devait également se soumettre à une obligation de soins psychiatriques. Il a été libéré il y a une dizaine de jours. C'est trop peu pour mettre en place ce suivi. Était-il fiché ? William M n'était pas suivi par les services de renseignement et n'appartient à aucune mouvance extrémiste. Les enquêteurs tenteront d'éclaircir son passage à l'acte après son hospitalisation en psychiatrie.


TF1 | Reportage Léa Merlier, Quentin Danjou

Tout
TF1 Info