Animaux de compagnie

Avec les chiens d’élite de la gendarmerie

Publié le 30 mars 2022 à 13h29, mis à jour le 27 juin 2022 à 12h10
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les spécialistes de la gendarmerie apprennent aux chiens à retrouver des personnes disparues ou de la drogue. Mais au-delà de tout, c’est une belle histoire de complicité entre un chien et son maître.

C’est le dernier entraînement pour Romont et son maître. Ce jeune malinois doit dénicher la drogue cachée dans le garage du CNICG à Gramat (Lot). La maison est celle de l’instructeur, mais d’ici quelques jours, il accompagnera la gendarmerie sur ses terrains d’interventions. Chaque recoin de la pièce doit être fouillé. L’odorat de ce chien est 40 fois plus élevé que celui de l’homme. En moins de dix minutes, Romont trouve les stupéfiants.

Comme lui, une centaine de chiens renifleurs sont formés chaque année à Gramat. Pendant trois mois, ils ont appris à mémoriser l’odeur des billets, des explosifs et des stupéfiants. La méthode est toujours la même, la drogue est d’abord placée avec son jouet, pour que le malinois assimile l’odeur.

Le travail devient un amusement. À l’arrivée au centre, chaque chien est associé à un maître. On appelle cela, "le mariage". Pour Amandine, le coup de cœur a été immédiat. Une complicité est présente pour chaque binôme. Ces chiens travailleront ensuite avec la gendarmerie, le GIGN ou dans les aéroports.

TF1 | Reportage M. Chaize, P. Mislanghe


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info