Le WE

Braquage d'une station-service en Isère : le suspect abattu par un gendarme

Publié le 28 mai 2022 à 19h59, mis à jour le 28 mai 2022 à 22h17
JT Perso

Source : JT 20h WE

Une enquête a été ouverte en Isère après la mort d’un braqueur d’une station-service à Seyssinet-Pariset, quartier résidentiel, en banlieue de Grenoble.
L’homme a d’abord tiré sur la caissière avant d’être abattu par un gendarme.

Il espérait probablement dérober quelques centaines d'euros en visant cette station-service en Isère. Un braqueur tire hier en direction de la caissière sans la toucher. Très rapidement, les gendarmes interviennent. Sur ce document amateur, l'homme est assis par terre. Il lève les mains en l'air, puis les ramène vers lui. Les gendarmes ont peut-être pris ce geste pour une menace. L'un d'eux tire, devant plusieurs témoins. L'homme est blessé. Transporté à l'hôpital, il succombera à ses blessures dans la soirée. Selon le procureur, il s'agit d'un individu de 63 ans, vivant dans le quartier. Il est habitué de la station-service où il venait régulièrement acheter de l'alcool.

Le procureur a saisi l'Inspection générale de la gendarmerie. Elle devra répondre si le militaire était-il en danger de mort au moment de tirer ? "L'individu était armé. Il avait son arme dans son pantalon et tentait de la saisir. Et malgré les injonctions du gendarme, il a tout le temps essayé de saisir son arme. Le gendarme ne pouvait donc pas s'en approcher au risque de se faire tirer dessus", explique Me Laurent-Franck Lienard, avocat du militaire.

Selon lui, le braqueur tenait également une bouteille d'alcool à la main. Était-il alors dans son état normal au moment des faits ? Les enquêteurs épluchent en ce moment les témoignages, les images de vidéosurveillance ou encore les traces de balle pour déterminer précisément dans quelle circonstance le militaire a ouvert le feu. Il a été placé en garde à vue.

TF1 | Reportage M. Brosssard, C. Eckersley, S. Thizy


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info