Le 13H

"Tout le monde s'inquiète" : les Bretons dépités face à l'incendie dans les monts d’Arrée

Léa Tintillier | Reportage TF1 Julie Jeunemaître, Médéric Pirckher, Pierre-François Watras
Publié le 19 juillet 2022 à 16h54
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Depuis lundi, un incendie ravage les monts d’Arrée, en Bretagne.
260 pompiers luttent encore ce mardi pour tenter de le maîtriser.
Ils attendent des renforts des régions voisines.

C’est le plus grand feu que le Finistère ait connu. Les flammes se sont propagées très vite sur les monts d’Arrée, au centre du Finistère. Depuis lundi, les habitants regardent, dépités, leur petit pays breton bruler. "On a peur. Cette nuit, ça a été atroce. Chez moi, je sentais la fumée. Tout le monde s'inquiète", témoigne l’un d’eux dans le reportage du 13H de TF1 en tête de cet article. 

260 pompiers luttent encore ce mardi pour tenter de maîtriser l’incendie. De gros moyens ont été engagés, mais la météo a joué contre les soldats du feu. "On a eu pendant toute la nuit énormément de vents tournants qui ont fait que le feu ne s’est pas propagé dans une seule direction, et on a vraiment eu un étalement du feu dans plusieurs directions. On a aujourd’hui quatre secteurs de propagation et de lisière qu’on doit traiter à différents temps", explique le lieutenant-colonel Gilles Boulic. 

500 habitants évacués

Lundi soir, 500 habitants ont été évacués, 200 pasant la nuit dans un centre d’hébergement monté en urgence. Le cœur lourd, Gilles et Solange ont emporté avec eux quelques affaires et leur chien Gaby. "Le fait de quitter la maison, ça nous fait vraiment mal. C’est comme un exode. Nous, on aurait préféré rester dans le village, mais les gendarmes n’ont pas voulu", affirme Gilles. 

Lire aussi

Ce mardi matin, aucune maison n’a été touchée. Mais le feu poursuit sa course. Dans leur combat, les pompiers bretons attendent du renfort des régions voisines. 


Léa Tintillier | Reportage TF1 Julie Jeunemaître, Médéric Pirckher, Pierre-François Watras

Tout
TF1 Info