Le 13H

Canadairs : ils luttent contre les flammes depuis huit jours

TF1 | Reportage Antoine Cazabonne, L. Garcia
Publié le 19 juillet 2022 à 13h09
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Plus de 2000 pompiers sont mobilisés sur les feux en Gironde, épaulés par des Canadairs. Comment se déroule une mission de ce genre ?

Lundi à 21h du soir sur le tarmac de la base aérienne de Nîmes (Occitanie), un Canadair est de retour après huit heures de lutte conter les flammes. "On est fatigué parce que les écopages ne sont pas faciles et parce qu'on voit bien qu'au sol, c'est la panique. Il faut être performant tout en étant en sécurité. Cela met une certaine tension", nous explique Philippe Roux, officier de sécurité aérienne et pilote de Canadair.

Jour après jour, les pilotes tentent par les airs de limiter la propagation des feux. Ils larguent sans relâche à seulement 30 mètres du sol : "On voit des montagnes de feu, ça impressionne les jeunes qui voient ça pour la première fois. On est surpris de voir une telle quantité de flamme et de feu, mais on matraque et au bout d'un moment, ça va marcher".

Lire aussi

En une journée, les pilotes effectuent 60 largages, le maximum autorisé. "On est dimensionnés pour des saisons moyenne. Quand il se passe des incendies comme ça, on est sous-dimensionnés." 

Après de tels efforts, les avions subissent des pannes qu'il faut quotidiennement réparer. Mais la Sécurité civile l'assure, cela ne réduit pas le nombre d'interventions. "Les opérations ont lieu pendant la nuit de sorte que le lendemain matin, les avions soient à nouveau sur le tarmac, prêts à décoller", décrit  Les appareils sont sollicités de manière exceptionnelle. Mais avec 21 avions au total, l'Hexagone reste la plus grande flotte aérienne d'Europe en matière de lutte contre les incendies.


TF1 | Reportage Antoine Cazabonne, L. Garcia

Tout
TF1 Info