VIDÉO - Cannabis, lingots d'or : le butin saisi au domicile de la maire d'Avallon estimé à 2 millions d'euros

par La rédaction de TF1 TF1 | Reportage George. Brenier, Irvin Blonz
Publié le 9 avril 2024 à 10h57

Source : JT 20h Semaine

Lors d'une perquisition au domicile de Jamilah Habsaoui, maire d'Avallon (Yonne), les gendarmes ont saisi d'importantes quantités de stupéfiants, mais aussi des lingots d'or.
Au total sept personnes sont placées en garde à vue, dont l'élue et deux de ses frères.

Ce lundi soir encore, gendarmes et magistrats se posent une question vertigineuse : la maire d'Avallon est-elle une pièce maîtresse dans un réseau de trafiquants de drogue ? C'est notamment dans une maison, dont l'élue de la ville serait propriétaire, que les enquêteurs ont multiplié la veille les perquisitions.

C'est une enquête de longue haleine.
Hugues de Phily, procureur de la République d'Auxerre,

Le procureur de la République d'Auxerre, Hugues de Phily, en charge des investigations, semblait lui peu surpris par ces découvertes. "Il s'agit effectivement d'une affaire qui a commencé, en fait, il y a plusieurs mois. C'est une enquête de longue haleine. Donc, les perquisitions, elles ont été plutôt fructueuses puisqu'elles ont permis de confirmer ce qu'on subodorait déjà, c'est-à-dire un trafic d'une certaine ampleur", précise-t-il dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article.

Au total, les gendarmes ont mis la main sur 70 kg de résine de cannabis, près d'un kilo de cocaïne, 7000 euros en espèces, et 20 lingots d'or. Le butin est estimé à environ deux millions d'euros. Sept personnes, toutes présumées innocentes, sont actuellement en garde à vue, dont deux frères de la maire d'Avallon. Les habitants, eux, semblent partager entre sidération et incrédulité.

Jamilah Habsaoui servait-elle ou non de nourrice à des dealers ? Si c'est le cas, cachait-elle cette drogue de son propre gré ou sous la contrainte ? Les investigations devront le déterminer. Un besoin de comprendre est évidemment palpable au sein de l'opposition municipale. La garde à vue de l'édile, native d'Avallon et préparatrice en pharmacie de profession, peut durer jusqu'à jeudi matin.


La rédaction de TF1 TF1 | Reportage George. Brenier, Irvin Blonz

Tout
TF1 Info