Il y a quelques jours, un homme a jeté un chat du haut d'un immeuble de La Rochelle.
Il a filmé la scène et diffusé la vidéo sur Tiktok.
La fondation 30 millions d'amis a porté plainte jeudi 24 mai pour "sévices graves et acte de cruauté".

Des images insoutenables qui ont suscité l'émotion sur les réseaux sociaux. Il y a quelques jours, un individu a diffusé sur TikTok une vidéo le montrant en train de jeter un chat par la fenêtre du haut d’un immeuble de La Rochelle (Charente-Maritime). Quelques minutes après la diffusion de la séquence, l'auteur a précisé que le chat "n'était pas mort'. 

Saisie par plusieurs personnes choquées par la scène, largement relayée sur Facebook et Twitter également, la Fondation 30 Millions d’Amis a immédiatement porté plainte pour "sévices graves et acte de cruauté". Elle a également effectué un signalement Pharos pour faire retirer la vidéo de tous les supports en ligne. 

"Un acte de cruauté délibéré"

"On est vraiment sur un acte de cruauté pur, totalement délibéré. Il le jette comme si c’était un paquet de linge. C’est cruel, il n’y a pas d’autres qualificatifs", a réagi Me Xavier Bacquet, avocat de la fondation 30 Millions d’Amis dans un communiqué.

La Fondation "déplore la multitude d’actes de cruauté et de maltraitance envers les animaux sur les réseaux sociaux". Elle rappelle que récemment, "un adolescent avait jeté 7 chatons du haut d’un pont dans une vidéo publiée sur X, le 9 avril 2024" et regrette que ces faits n'aient pas été suivis de poursuite. 

De même, une jeune femme avait été filmée en train de projeter un hamster par la fenêtre. L'année dernière,  un étudiant s'était filmé en train de manger une souris à Marseille. 

Banalisation des actes de cruauté sur les réseaux

"Nous ne pouvons accepter la banalisation sur les réseaux sociaux des actes de cruautés commis sur les animaux", s'alarme Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions.

"Cela commence malheureusement à être un usage. C’est comme si ces gens devaient étaler leur toute-puissance face à un être vivant fragile et qu’ils se devaient de l’exhiber",  s’inquiète par ailleurs Me Xavier Bacquet.

On ignore si l'auteur de cet acte de cruauté a été ou non interpellé depuis les faits. 


A.S

Tout
TF1 Info