Le pass sanitaire instauré en France

VIDÉO - Faux pass sanitaires : comment procèdent les escrocs ?

V. F | Reportage TF1 I. Bornacin, S. Chevallereau, J. Lacroix-Nahmias, C. Souhaut
Publié le 14 décembre 2021 à 9h52
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

LES DESSOUS DU TRAFIC - 400 enquêtes ont été ouvertes pour démanteler des réseaux de faux pass sanitaires, alors qu'une femme, porteuse de l’un d'eux, est décédée vendredi dernier du Covid-19 à l’hôpital de Garches. Le 20H de TF1 se penche sur ce business.

C'est un trafic en pleine expansion sur les réseaux sociaux. Les vendeurs de faux pass sanitaires se comptent par dizaines. Très faciles à contacter, ces délinquants prétendent que leurs certificats proviennent des caisses d’Assurance maladie. "Les pass sont certifiés par Ameli, ils sont à 200 euros", écrivent-ils par exemple, ajoutant, sans scrupules : "Nous ne faisons pas du faux. J'ai besoin de votre numéro de sécurité sociale, nom, prénom, adresse et date de naissance". 

Comment procèdent ces individus ? Le 20H de TF1 mène l'enquête dans la vidéo en tête de cet article. À chaque fois que vous êtes vacciné, un médecin ou un infirmier libéral délivre un pass sanitaire depuis un compte professionnel. Certains d'entre eux, malhonnêtes, vendent des faux pass. Mais il y a aussi les faussaires qui volent ou piratent les identifiants des professionnels de santé pour usurper leur identité sur Internet.

Une double vérification

Depuis août dernier, le docteur Jimmy Mohamed est victime d’une tentative de piratage. Comme tous les médecins, il valide les pass sanitaires sur son compte professionnel Ameli. Mais un jour, alors qu’il ne travaillait pas, il reçoit des notifications sur son téléphone l’invitant à se connecter. "La première fois, je me suis dit que c'était peut-être une erreur, sauf que régulièrement, je reçois ces notifications, preuve que quelqu'un essaie de se connecter à mon compte sans mon accord", témoigne-t-il auprès de TF1, à voir dans la vidéo en tête de cet article. 

Conscientes du problème, les caisses d'Assurance maladie ont mis en place une double vérification, un mot de passe à saisir directement depuis un téléphone. Mais, là aussi, il peut être piraté avec des conséquences immédiates. "Ça veut dire que quelqu'un aura accès à mon compte de médecin sur le site Ameli de la vaccination et pourra valider autant de pass qu'il le désire. C'est la porte ouverte à des dizaines, voire des centaines ou des milliers de faux pass vaccinal", ajoute le médecin généraliste. 

C’est par cette méthode qu’une centaine de faux pass sanitaires a été délivrée depuis un centre de vaccination des Yvelines, l’identité d’un médecin référent avait été usurpée.

Certains délinquants n’hésitent pas non plus à contacter directement les Ordres professionnels, en se faisant passer pour des médecins ayant perdu leurs identifiants de connexion. Jusqu’à présent, les vérifications étaient minimes. Désormais, il faudra se présenter avec ses papiers d’identité. 110.000 faux pass sanitaires ont déjà été trouvés, 2300 ont pu être invalidés.


V. F | Reportage TF1 I. Bornacin, S. Chevallereau, J. Lacroix-Nahmias, C. Souhaut