Le 20h

Crash d'un hélicoptère en Savoie : l'émotion après la mort des cinq sauveteurs

Publié le 9 décembre 2020 à 19h58, mis à jour le 9 décembre 2020 à 22h04
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Un hélicoptère de secours en montagne s'est écrasé pour des raisons encore inconnues mardi soir en Savoie, faisant cinq morts et un blessé grave. L'émotion est forte. Une enquête est en cours pour déterminer les causes exactes de l'accident.

Les corps des cinq personnes tuées dans le crash seront remis aux familles dans les jours qui viennent. Un pilote, deux hélitreuillistes et deux CRS Alpes d'Albertville y ont perdu la vie. Parmi eux, le chef de l'unité Amaury Lagroy de Croutte, filmé dans la vidéo en tête de cet article lors d'un reportage en 2019. À la caserne, les visages sont fermés. Le choc est terrible. Ce ne sont pas deux collègues qui ont disparu, mais deux frères, deux policiers très expérimentés. Pour Fabrice Fagnani, secrétaire régional Unité SGP Police CRS, "ça demande des années de formation pour arriver à un tel niveau. C'est sûrement ce qui est de plus pur dans la police nationale, d'être secouriste en montagne...".

Dans le village, on est tout aussi abasourdi par la perte de ces cinq hommes, cinq sauveteurs. Sur l'aérodrome de Tournon, des habitants viennent apporter des fleurs aux membres du Service aérien français. Les quatre autres victimes, dont Lionel Crétier, un des pilotes de l'appareil, y travaillaient. "Cela ait plusieurs années qu'il était pilote. Il intervenait régulièrement sur les domaines skiables pour nous aider dans des secours difficiles", rappelle Philippe Janin, directeur du service des pistes - Les Arcs (Savoie).

L'hélicoptère avait décollé de l'aérodrome de Tournon mardi en fin de journée, pour un exercice nocturne d'hélitreuillage sur les pentes du Grand Arc à presque 2 000 m d'altitude. Mais les conditions météo se sont dégradées. Une pluie battante, un épais brouillard. Vers 19h, l'appareil s'écrase. On ne sait pas exactement pourquoi, mais la mauvaise visibilité serait la cause la plus probable. Dans le crash subsiste un miracle. Les secours ont retrouvé un survivant, David Girodet, le deuxième pilote. Il est gravement blessé.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tags

Tout
TF1 Info