Dans le Jura, quatre lycéens décèdent dans l'accident de leur voiture, tombée dans un lac

Léa LUCAS avec AFP
Publié le 20 janvier 2022 à 6h22, mis à jour le 20 janvier 2022 à 14h10
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

DRAME - Quatre lycéens ont perdu la vie ce mercredi après avoir perdu le contrôle de leur véhicule sur une route verglacée du Jura. Seul le cinquième passager a survécu, avant d'alerter les secours.

Immense tristesse dans le Jura, après l'annonce ce mercredi du décès de quatre lycéens, prisonniers de leur voiture tombée dans le lac de Chalain. En cause ? Un dérapage incontrôlé sur une route verglacée. Seul le cinquième passager est parvenu à s'extraire du véhicule avant de donner l'alerte, a précisé Lionel Pascal, procureur de la République de Lons-le-Saunier.

Mais que s'est-il passé exactement ? Le tragique accident s'est produit en fin d'après-midi ce mercredi, sur une route très "verglacée", une "véritable patinoire", a souligné le procureur. La voiture "a quitté la route" et "est tombée dans le lac", situé à l'est de Lons-le-Saunier. "L'un des occupants a réussi à s'extraire du véhicule", mais, "les quatre autres (trois mineurs et une jeune majeure, ndlr) sont restés bloqués à l'intérieur et n'ont pas survécu à l'accident", a-t-il déploré. 

La route sur laquelle les cinq adolescents circulaient se situe en surplomb du lac jurassien, bordée par "une pente assez raide et assez boisée", a détaillé Lionel Pascal. Leur véhicule est passé "au seul endroit où il n'y avait pas d'arbre, en a tout de même heurté légèrement un, ce qui n'a pas suffi pour changer sa course et il est tombé dans l'eau", a-t-il ajouté. La majeure décédée "était la propriétaire du véhicule et avait un permis de conduire, on imagine que c'est elle qui conduisait."

Le seul survivant transporté à l'hôpital

L'unique rescapé de l'accident a ensuite "prévenu quelqu'un qui passait par là, cette personne a alerté les secours", ce qui a permis à une patrouille de gendarmerie "d'arriver sur les lieux très rapidement", selon le procureur. "Les gendarmes se sont jetés à l'eau pour extraire les occupants du véhicule mais n'y sont pas parvenus", a-t-il relaté, avant d'indiquer que les pompiers, une fois sur place, n'ont pas non plus réussi à les sauver.  

Les quatre autres corps ont alors été acheminés vers l'hôpital de Lons-le-Saunier afin d'être identifiés par leurs proches, tandis que le survivant, lui, a immédiatement été transporté à l'hôpital par les secours. Pour l'heure, le procureur Lionel Pascal a affirmé ne pas disposer d'éléments indiquant "que son pronostic vital était engagé".

Les cinq amis - dont la plus jeune avait 15 ans -, étaient tous scolarisés au lycée de Champagnole, rapporte David Philot, préfet du Jura, qui a regretté un accident "dramatique" qui "nous touche tous".  Une enquête de gendarmerie est désormais ouverte, au même titre qu'une cellule de soutien psychologique au sein du lycée. Celle-ci devrait être renforcée d'ici à jeudi matin. 


Léa LUCAS avec AFP

Tout
TF1 Info