VIDÉO - Deux mois après la disparition de Lina, quinze enquêteurs constamment mobilisés

par Virginie FAUROUX Reportage TF1 : Jeanne Quancard, Philippe Vogel et Laurence Claudepierre
Publié le 23 novembre 2023 à 22h44

Source : JT 20h Semaine

Deux mois après la disparition de Lina en Alsace, les gendarmes n'ont jamais abandonné l'enquête.
Ils viennent de réinterroger, ces derniers jours, près de 1000 personnes.
Ils continuent également à visionner des heures d'images de caméra de surveillance à la recherche du moindre indice.

Ils ne veulent rien laisser au hasard. Deux mois après la disparition de Lina, 15 ans, sur une route du Bas-Rhin, les enquêteurs ont réentendu la semaine dernière plusieurs habitants de la commune de Plaine, d'où l'adolescente est originaire. "Ils nous ont posé quelques questions, si on était passé dans le coin, si on la connaissait", révèle un riverain dans la vidéo du JT de 20H en tête de cet article. "Ils sont passés chez moi, mais ils voulaient voir l'ensemble de la famille, donc on n'était pas complet. Ma fille est à l'université", renchérit un autre. 

Des milliers de bornages téléphoniques à analyser

Ce mercredi 22 novembre, des vérifications ont par ailleurs été menées dans la maison d'un habitant du secteur. Pour quel résultat ? Mystère, aucun élément n'a été communiqué. Le 23 septembre dernier, Lina disparaît sur le trajet entre son domicile et la gare de Saint-Blaise-la-Roche, où elle devait prendre un train. 

Depuis, aucune piste n'a été privilégiée ni écartée. Quinze enquêteurs sont constamment mobilisés et continuent encore aujourd'hui d'analyser les dizaines de milliers de bornages téléphoniques pour savoir qui était présent dans le secteur au moment de la disparition. 

Ce jour-là, un habitant avait affirmé l’avoir vue à bord d'une voiture, conduite par un homme. Le JT de TF1 est retourné le voir ce jeudi et il est formel. "Je l'avais vu passer dans une voiture bleue et elle rigolait. Elle m'a fait coucou en passant et puis voilà. Comme j'ai dit à tout le monde et comme je le répète", insiste-t-il. 

Si Lina était bien à bord d'une voiture, cela soulève des questions : y était-elle de son plein gré ? Et connaissait-elle le conducteur ? Sa famille répète qu'elle ne croit pas à une disparition volontaire.


Virginie FAUROUX Reportage TF1 : Jeanne Quancard, Philippe Vogel et Laurence Claudepierre

Tout
TF1 Info