Les proches de Leslie et Kevin n'avaient plus de nouvelles du couple depuis trois mois.
Deux corps, dont l'autopsie doit confirmer l'identité, ont finalement été découverts dans une forêt des Charentes.
Un troisième suspect, Enzo C., a été mis en examen samedi, notamment pour "assassinats" et "enlèvement et séquestration".

Depuis plus de trois mois, les enquêteurs tentaient de retrouver Leslie Hoorelbeke et Kevin Trompat, un couple de respectivement 22 et 21 ans, disparus fin novembre dans les Deux-Sèvres. L'enquête s'est accélérée ces derniers jours, avec les auditions de trois suspects. Le troisième homme, Enzo C. âgé de 23 ans, a été présenté samedi après-midi à un juge d'instruction à Poitiers. Mis en examen pour "assassinats", "modification de l’état des lieux d’un crime pour faire obstacle à la manifestation de la vérité" et "enlèvement et séquestration", il a été placé en détention provisoire.

Quelques heures plus tôt, vendredi soir puis samedi matin, deux corps enterrés ont été retrouvés en Charente-Maritime. La dépouille d'un homme a été exhumée "dans un champ en bordure d’un chemin" dans la commune de Puyravault, ainsi que celle d'une femme "dans une zone boisée" à quelques kilomètres de là, à Virson, a indiqué le procureur de la République de Poitiers, Cyril Lacombe, dans un communiqué. La trace du couple s'était perdue à Prahecq, 50 kilomètres plus à l'est, dans la nuit du 25 au 26 novembre. Les corps n'ont pas encore été identifiés, une autopsie devant être réalisée dimanche et lundi. 

"Il fallait malheureusement s'y attendre"

Ces découvertes macabres ont choqué les riverains, sans pour autant les étonner. "Ils avaient disparu, il y avait toujours l'espoir qu'ils soient vivants et séquestrés quelque part. Mais nous ne sommes pas surpris, il fallait malheureusement s'y attendre", commente l'un d'eux dans le reportage du 20H de TF1 en tête d'article. 

Le secteur avait fait l'objet de battues ces dernières semaines, avec notamment l'aide de chiens renifleurs, mais les fouilles n'avaient rien donné. Tout s'est accéléré ces dernières heures, suite aux déclarations en garde-à-vue d'au moins l'un des suspects, dont les aveux ont permis d'aiguiller les gendarmes. Avant Enzo C., un autre suspect avait été mis en examen vendredi pour les mêmes chefs d'accusation et placé en détention provisoire, Nathan B.

Le jeune homme de 22 ans, qui vivait à Puyravault, était une connaissance du couple. Les affaires personnelles de Leslie et Kevin ont été retrouvés dans une benne à ordures située tout près du domicile de ses parents. Le maire de la commune ne cache pas son étonnement suite à l'annonce de sa mise en examen. "Il était scolarisé, c'était un enfant plutôt solitaire", explique dans le reportage Raymond Désille. "Ces dernières années, il avait quitté le village et avait une vie plutôt marginale."

Un troisième homme, Tom T., a aussi été mis en examen et placé en détention provisoire. L'homme de 22 ans également, un ami commun de Leslie et Kevin, qui devait les loger la nuit de leur disparition, est accusé de "séquestration", mais non pas d'"assassinats". Le scénario du crime reste encore flou, mais Kevin lui-même et deux des suspects étaient connus pour du trafic de drogue. Avec cette nouvelle mise en examen, l'enquête progresse et les proches du couple espèrent enfin comprendre le déroulé du drame. 


M.L | Reportage TF1 Georges Brenier, Baptiste Guenais et Nicolas Hesse

Tout
TF1 Info