Le 28 février, les gendarmes ont procédé à une première interpellation dans l'enquête sur la disparition du jeune couple.
Il s'agit de Tom T., un ami proche du couple âgé d'une vingtaine d'années.
Leslie et Kévin sont portés disparus depuis la nuit du 25 au 26 novembre 2022.

Dans la commune de Prahecq (Deux-Sèvres), tout le monde connaît l'affaire. Il y a eu les avis de recherche d'abord puis les battues. Mardi 28 février, il y a eu une première interpellation. C'est enfin l'espoir d'une vérité pour les proches des deux jeunes. Depuis novembre 2022, le mystère subsiste sur la disparition de Leslie et Kévin, âgés respectivement de 22 et 21 ans.

Les enquêteurs mettent-ils en doute l'alibi de Tom T. ? C'est lui qui devait héberger le couple dans une maison du village la nuit du 25 au 26 novembre dernier, celle de la disparition du jeune couple. Le jeune homme, âgé aussi d'une vingtaine d'années, raconte les avoir quittés à 17h30 pour se rendre à une soirée techno à une quinzaine de kilomètres de son domicile. Cette fête a-t-elle vraiment existé ? Pour le moment, les dix gendarmes mobilisés sur cette enquête ne sont pas parvenus à le confirmer.

Une fugue, c'est impossible.
Tom T., face aux journalistes, le 5 janvier 2023

Tom était un ami proche du couple. Selon certains, il était amoureux de Leslie. En janvier dernier, il avait même pris la parole lors d'une battue organisée pour retrouver des traces des deux jeunes adultes. Devant les journalistes, il n'hésitait pas - à l'époque - à dire qu'il ne croyait pas à une disparition volontaire du couple : "Une fugue, c'est impossible."  

Les enquêteurs examinent désormais le camion aménagé du jeune homme, son ordinateur portable et les deux téléphones de son père qui ont été saisis. Présumé innocent, Tom T. était toujours entendu par les gendarmes, mercredi, en milieu de journée. À cette heure, il reste présumé innocent.

Après une enquête pour "disparition inquiétante" en novembre, la piste criminelle a été privilégiée dès fin décembre avec l'ouverture d'une information judiciaire, à Poitiers, pour "enlèvement, détention ou séquestration". Depuis, seuls quelques éléments ont filtré de l'enquête. Ainsi, le téléphone de Leslie a pu être géolocalisé à Niort le 26 novembre à la mi-journée. Le 8 décembre, des affaires du couple ont été retrouvées dans un container de recyclage de vêtements en Charente-Maritime.


B.L. | Reportage : Florence De Juvigny, Nicolas Hesse, Xavier Baumel

Tout
TF1 Info