Disparition de Lina : un appel à témoins décrivant le profil d'un possible suspect relance l'enquête

par T.A. | Reportage TF1 : Florence DE JUVIGNY, Khélian YOUSFI et Marie BELOT
Publié le 25 janvier 2024 à 7h00, mis à jour le 25 janvier 2024 à 9h49

Source : TF1 Info

Quatre mois après la disparition de Lina, volatilisée sur une route alsacienne fin septembre, l'enquête pour retrouver l'adolescente continue.
Un appel à témoins a été envoyé ces derniers jours aux parents d'élèves de l'ancien collège de la jeune fille.
Le 20H de TF1 fait le point sur les derniers développements.

Les enquêteurs sont-ils sur la piste d'un suspect dans la vallée de la Bruche ? À La Broque (Bas-Rhin), dans l'ancien collège de Lina, disparue depuis quatre mois dans la région, les parents d'élèves ont tous reçu un e-mail ces derniers jours. Il s'agit d'un appel à témoins : "Pouvez-vous demander [à votre fille] si (...) elle a déjà discuté/rencontré un homme d'environ 20 ans, dans une aire de jeux, courant septembre 2023". Un message accompagné de coordonnées pour indiquer aux enquêteurs de possibles nouveaux éléments à faire remonter. 

"Je leur ai répondu que ma fille a une amie qui avait vu un monsieur rôder début septembre devant le portail", confie une mère de famille dans le reportage du 20H de TF1 à retrouver en tête de cet article. 

Un possible suspect au volant d'une Renault Clio grise ?

Qui est cet homme qui intéresse tant les gendarmes ? Il est encore trop tôt pour le dire. L'aire de jeux en question est située à Saulxures, non loin de l'établissement scolaire, et à quatre kilomètres à peine de la route sur laquelle le téléphone de Lina, 15 ans, a borné pour la dernière fois. Les enquêteurs n'ont pas précisé comment ils en sont venus à porter une attention particulière à ce lieu. Ce dernier ne comporte pas de caméras de surveillance. "Il y a des gens de 13, 14 et 15 ans qui viennent ici, je n'ai jamais vu des adultes seuls ici", assure un père de famille face à notre caméra. 

Dans l'appel à témoins transmis aux familles, un autre détail interpelle. "Cet homme est arrivé puis reparti à bord d'une Renault Clio grise", est-il précisé. Il s'agit du même modèle que celui des voitures inspectées en septembre, juste après la disparition. À cette période, des comportements suspects avaient déjà été signalés. Une amie de Lina avait alors expliqué avoir été suivie par un homme à deux reprises, huit jours avant la disparition de la jeune fille. "Il a ouvert la portière, il a mis un pied dehors et il a observé ma fille, qui était au téléphone, racontait alors la mère de cette adolescente. Il la regardait et elle, elle faisait semblant de parler jusqu'à ce qu'il reparte en voiture."

S'agit-il du même individu ? Les recherches continuent aussi sur les réseaux sociaux. Il est demandé aux parents de transmettre les pseudonymes de leurs enfants. Les enquêteurs se penchent également sur le passé de l'adolescente. Lina avait déposé plainte pour "viol en réunion" il y a deux ans contre deux hommes majeurs. D'abord classée sans suite, elle va de nouveau être étudiée. La mère de la jeune fille disparue sera reçue par la juge d'instruction la semaine prochaine.


T.A. | Reportage TF1 : Florence DE JUVIGNY, Khélian YOUSFI et Marie BELOT

Tout
TF1 Info