Disparition de Lina : sa mère réclame des réponses, une conférence de presse prévue ce vendredi

par Emilie ROUSSEY TF1 | Reportage Khélian Yousfi, François Torelli et Eric Schings
Publié le 2 février 2024 à 9h36, mis à jour le 2 février 2024 à 11h39

Source : JT 20h Semaine

Lina, 15 ans, a disparu après avoir quitté son domicile du Bas-Rhin en septembre.
Sa mère a été reçue par les juges d'instruction ce jeudi, à sa demande, pour "exprimer sa frustration".
Elle donne une conférence de presse avec son avocat ce vendredi après-midi.

Aux côtés de son avocat, la mère de Lina, une adolescente de 15 ans disparue en Alsace le 23 septembre, a été reçue à sa demande au tribunal de Strasbourg ce jeudi. "On a été entendus par les deux juges d'instruction, ça s'est bien passé", a déclaré Matthieu Airoldi, son avocat, devant la presse. 

C'est la première fois depuis la disparition de sa fille que Fanny Groll a pu s'entretenir avec eux. L'occasion de leur "exprimer sa frustration de ne pas être mise au courant des avancées de l'enquête" et de "leur donner son ressenti, ses intuitions". 

"La frustration demeure"

En revanche, "la frustration demeure parce que l'accès au dossier complet n'a pas été possible", a confié l'avocat à l'AFP. Jusqu'ici, Fanny Groll et son avocat ont seulement eu accès à l'enquête préliminaire, soit les éléments découverts dans la première semaine qui a suivi la disparition de la jeune fille. "La qualité du travail des enquêteurs n'est nullement remise en cause dans ce dossier, madame Groll sait que ceux-ci travaillent d'arrache-pied pour faire toute la lumière sur les causes de cette disparition et retrouver sa fille", a précisé Matthieu Airoldi, qui tiendra une conférence de presse à ses côtés ce vendredi à 14 heures à Strasbourg. 

Ces derniers jours, de nouveaux éléments ont été révélés comme un appel à témoins lancé auprès des parents d'élèves de l'ancien collège de Lina pour retrouver un homme d'une vingtaine d'années aperçu à bord d'une voiture grise. Aussi, la plainte pour viol déposée par Lina un an avant sa disparition va être réétudiée. 

L'adolescente a disparu après avoir quitté son domicile, à Plaine (Bas-Rhin), pour se rendre à la gare de Saint-Blaise-la-Roche, à environ trois kilomètres de là, un trajet à pied qu'elle avait l'habitude de faire. Plusieurs battues ont été organisées après sa disparition mais n'ont pas permis de découvrir d'indices probants. Des points d'eau ont également été sondés, sans résultat.

L'enquête sur sa disparition a d'abord été menée par le parquet de Saverne, qui s'est ensuite dessaisi au profit du parquet de Strasbourg. Une information judiciaire a été ouverte contre X pour "enlèvement et séquestration non suivie d'une libération volontaire de plus de sept jours".


Emilie ROUSSEY TF1 | Reportage Khélian Yousfi, François Torelli et Eric Schings

Tout
TF1 Info