ENQUÊTE - Vol de voitures : un fléau qui explose aussi à la campagne

par Virginie FAUROUX | Reportage vidéo Olivier Stammbach, Karine Bétun
Publié le 17 mars 2023 à 16h12, mis à jour le 17 mars 2023 à 17h23

Source : JT 20h Semaine

Les vols de voitures sont en très forte hausse.
L'an dernier, cela a concerné plus de 130.000 véhicules.
Cela se passe dans les grandes villes bien sûr, mais aussi, et c'est plus surprenant, à la campagne, comme le montre cette enquête de TF1.

130.000 voitures volées en 2022 en France, c'est une toutes les quatre minutes. Un phénomène en forte augmentation, selon Auto Plus et l’Observatoire des vols Coyote Secure. Autre enseignement qui a de quoi surprendre : si les vols sont plus nombreux dans les départements les plus peuplés - Bouches-du-Rhône, Val-d'Oise et Seine-Saint-Denis en tête -  le nombre de véhicules volés accuse, selon le ministère de l’Intérieur, "une hausse de plus de 37% dans huit départements moins peuplés, et d’ordinaire moins touchés (Cantal, Creuse, Manche, Loir-et-Cher, Nièvre, Hautes-Alpes, Finistère et Ille-et-Vilaine)".

C'est la mésaventure vécue par exemple par Amandine Martin, habitante de Chailles, une commune d'à peine 2500 habitants près de Blois (Loir-et-Cher). Jamais elle n'aurait pensé se faire voler sa voiture dans son jardin. "Elle était quasi collée à la porte du garage", raconte-t-elle dans la vidéo de TF1 en tête de cet article. "Avant, on rentrait, on s'en foutait si le portail n'était pas fermé tout de suite. On pouvait ressortir que deux ou trois heures après. Maintenant, dès que la voiture est posée, hop le portail est fermé. C'est bête, mais on se sent un tout petit peu plus en sécurité", ajoute-t-elle. 

Son monospace a été retrouvé à quelques kilomètres de son domicile. Le véhicule recouvert d'une poudre blanche, celle d'un extincteur. Une technique utilisée par les malfaiteurs pour faire disparaître leur ADN.

La vidéosurveillance à la rescousse

Dans la même rue, le jour suivant, ses voisins Ludovic et Lucie Beauné ont connu le même sort. "En fait, j'ai entendu la voiture démarrer, c'est une voiture qui fait du bruit. Donc j'ai entendu, le temps que j'ouvre la porte, ils l'avaient déjà sortie devant et ils sont partis à toute berzingue", explique la jeune femme. Le lendemain, elle a été retrouvée brûlée dans une décharge. En 2022, douze véhicules ont été volés dans cette petite ville. C'est trois fois plus que l'année d'avant. Et depuis janvier, la tendance se confirme déjà avec quatre voitures dérobées.

À trente kilomètres de là, le maire de Montrichard-Val-de-Cher est inquiet. Dans sa ville, les vols ont augmenté de 25%. Pour endiguer ce phénomène, Damien Hénault mise sur la vidéosurveillance. "On avait déjà un parc de caméras, mais qui n'était que de six caméras. Aujourd'hui, on va augmenter ce parc à plus d'une trentaine de caméras de façon à ce qu'on puisse contrôler toutes les entrées et sorties de ville", affirme-t-il. 

Comme cette commune, une trentaine d'autres fournissent leurs images qui arrivent au groupement de gendarmerie départemental de Blois, où elles sont centralisées. "On ne veut pas du tout de vidéoprotection. On veut simplement des caméras bien positionnées qui nous permettent de mailler l'ensemble du département et on répond ainsi à une vraie logique d'espace", indique le colonel Samuel Joguet. 

Face à un phénomène qui s'accroît, les gendarmes organisent des opérations de contrôle et déploient de gros moyens : présence d'un hélicoptère, contrôle et rondes plusieurs fois par semaine. Dans leur collimateur, plusieurs bandes de délinquants. "On a des investigations en cours donc ces contrôles ont vocation à être dissuasifs et à débusquer aussi des individus qui commettraient un certain nombre de délits", souligne encore le colonel Samuel Joguet. 

En France, l'an passé, les vols de voitures ont augmenté de 9%.


Virginie FAUROUX | Reportage vidéo Olivier Stammbach, Karine Bétun

Tout
TF1 Info