Évasion de Rédoine Faïd en 2018 : le braqueur multirécidiviste condamné à 14 ans de prison

Publié le 26 octobre 2023 à 6h00, mis à jour le 26 octobre 2023 à 6h43

Source : TF1 Info

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le "roi de la belle" Rédoine Faïd a été condamné à 14 ans de prison pour sa spectaculaire évasion de prison en 2018.
22 ans de réclusion avaient été requis contre lui par l'accusation.
Plusieurs des proches du braqueur multirécidiviste ont également reçu des peines de prison.

Une peine lourde, à la hauteur de son évasion. Le braqueur multirécidiviste Rédoine Faïd a été condamné à 14 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises de Paris pour sa spectaculaire évasion par hélicoptère de la prison de Réau en juillet 2018. Annoncées tard dans la nuit, les peines sont cependant bien inférieures à celles qu'avait réclamées l'accusation, qui avait notamment requis 22 ans de réclusion à l'encontre du braqueur, et 18 ans contre son frère Rachid, 65 ans. Ce dernier, qui avait pris en otage un pilote d'hélicoptère pour le forcer à se poser devant les parloirs de la prison de Réau (Seine-et-Marne), a été condamné à 10 ans de prison.

La fin de peine de Rédoine Faïd, qui purgeait des condamnations notamment pour un braquage en 2011 et une précédente évasion en 2013, est prévue en 2046. La confusion de peines n'existant par pour les évasions, cette fin de peine devrait être prolongée à 2060.

Ses proches aussi condamnés

Brahim Faïd, 63 ans, qui se trouvait au parloir avec son frère Rédoine au moment de l'évasion, a juré pendant ce procès de sept semaines qu'il n'avait pas été mis au courant du projet. Les avocats généraux l'ont cru et demandé son acquittement. Mais pas la cour, qui l'a condamné à un an de prison avec sursis. Trois neveux du braqueur, jugés pour avoir aidé leur oncle pendant l'évasion ou sa cavale de trois mois, ont eux été condamnés à des peines de 2, 6 et 8 ans de prison. 

Seul point d'accord entre l'accusation et la cour, le cas d'Alima A., la "logeuse" et amie d'un des neveux, chez qui le braqueur s'est imposé à la fin de sa cavale. La cour a décidé de lui faire bénéficier de l'irresponsabilité pénale et retenu la "contrainte morale". Elle a été acquittée. Autre "acquittement" surprise de ce verdict, celui de tous les accusés concernés, Rédoine Faïd compris, par le "détournement de l'aéronef". Il ne pouvait pas être caractérisé car il n'y avait que le pilote à bord, et pas de passagers, a indiqué la présidente.

"Ce n'est pas parce qu'on baisse de huit ans des réquisitions qui étaient complètement démesurées qu'on peut se satisfaire", a réagi devant la presse l'avocate de Rédoine Faïd, Me Marie Violleau. "Quand on sait que ce qui l'attend c'est l'isolement, 14 ans, en plus de ce qu'il a encore à faire, ce n'est pas rien", a-t-elle ajouté, précisant qu'elle attendrait de voir les motivations de la cour avant de se prononcer sur un éventuel appel.


La rédaction de TF1info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info