FIN DE CAVALE - L'homme de 28 ans qui s'était évadé de l'hôpital de Pontoise, mardi 21 décembre, a été retrouvé en Allemagne après cinq jours de cavale. Sa complice a également été interpellée.

La traque s'achève. Ce dimanche 26 décembre, le détenu de 28 ans qui avait pris la fuite, mardi 21 décembre à l'hôpital de Pontoise, où il avait été conduit par des agents pénitentiaires de la prison d'Osny pour se faire soigner, a été arrêté en Allemagne, d'après des sources proches du dossier.

L'une des sources policières a précisé à TF1/LCI, confirmant une information du Point, que son interpellation a eu lieu près de Düsseldorf, dans l'ouest du pays, grâce aux renseignements de la direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) française.

"Les autorités allemandes ont interpellé le fugitif et sa concubine vers 15h30 ", dans une ville proche de la frontière des Pays-Bas, a indiqué le parquet de Pontoise ce dimanche, précisant que "l'interpellation s'est passée sans difficulté".

Sa complice également interceptée

Désormais, les enquêteurs allemands "sont en contact avec leurs homologues français dans le cadre d'une demande d'extradition", a déclaré le parquet de Pontoise à l'AFP.

L'homme soupçonné d'assassinat a été retrouvé en compagnie de sa complice, elle aussi interpellée ce dimanche. Le 21 décembre dernier, elle avait tiré sur l'un des surveillants aux abords de l'hôpital de Pontoise, dans le Val-d'Oise. Le surveillant, protégé par son gilet pare-balle, avait été brièvement hospitalisé en observation.

En revanche, la justice assure ce dimanche soir qu'il n'y a "pas de troisième personne recherchée", alors que les premiers éléments de l'enquête évoquait un second complice faisant office de guetteur.


Benoit Leroy avec AFP

Tout
TF1 Info