Explosion des vols de matériel agricole : "C'est tout ce qui reste de mon câble qui faisait 180 mètres"

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Lise Cloix, Amandine Creff
Publié le 13 mars 2024 à 11h02

Source : JT 20h Semaine

Plus de 16.000 vols ou tentatives de vols sont enregistrés chez des agriculteurs en France.
Que peuvent-ils faire ? Y a-t-il une parade efficace ?

Chaque fois qu’il quitte son tracteur, Olivier Parou débranche désormais sa balise GPS, qui coûte tout de même 10.000 euros. Indispensables à la productivité des agriculteurs, celles-ci sont devenues les cibles privilégiées des voleurs. Mais il n'y a pas que les GPS, les agriculteurs se font aussi piquer des outils, du carburant, et même des bétails. 

En effet, les vols se multiplient dans les fermes depuis quelques années, à l’abri des regards. Le voisin le plus proche d'Olivier est à deux kilomètres. "C'est tout ce qui reste de mon câble qui faisait 180 mètres", nous montre Olivier Parrou. Il s'est fait voler 180 mètres de câbles et le cuivre qui se trouvait à l'intérieur. Le prix de cette matière très prisée par les malfrats a explosé ces dernières années, avec une hausse de 30% en 5 ans. Un seul de ses câbles vaut 6000 euros. "C'est des commandos, ils sont très organisés", déplore-t-il.

Pour se protéger, certains, comme Victor Plichon, n’hésitent plus à transformer leur ferme en forteresse. Ce céréalier a installé 7 caméras de surveillance à différents endroits de son exploitation mais aussi des alarmes et des détecteurs de mouvement. Après plusieurs intrusions sur son exploitation, il a décidé d’investir 5000 euros d’équipement. "Depuis deux-trois ans, on a l'impression de faire de nos exploitations un coffre-fort, c'est triste d'en arriver là", déplore Victor Plichon dans la vidéo en tête de cet article. 

Une installation colossale qui n’a pas empêché un nouveau vol en septembre dernier. 60 litres de fuel ont été siphonnés.

Sur les images, il n’y a aucun visage ni plaque d’immatriculation, difficile pour les forces de l’ordre d’enquêter. Alors, la gendarmerie mise avant tout sur la prévention et tente de conseiller les exploitants pour réduire les faiblesses de leurs exploitations. L'idée est de ralentir au maximum les voleurs et ainsi permettre aux forces de l'ordre d'intervenir à temps.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Lise Cloix, Amandine Creff

Tout
TF1 Info