Le WE

Faux pass vaccinaux : comment opèrent les hackers

Publié le 23 janvier 2022 à 20h08, mis à jour le 24 janvier 2022 à 9h16
JT Perso

Source : JT 20h WE

Afin de fournir de faux pass sanitaires et vaccinaux, des cybercriminels n'hésitent pas à pirater le compte Ameli de professionnels de santé. Nous avons enquêté sur cet évènement.

En août dernier, alors qu'une infirmière consulte son compte professionnel Ameli, elle réalise qu'il a été piraté. "Il y a 289 dossiers de personnes vaccinées, alors qu'en vrai, j'en ai fait quinze", précise-t-elle. Des hackers ont utilisé son identité pour générer près de 1 000 faux pass sanitaires, revendus entre 200 et 380 euros chacun.

"Ma première réaction a été de me dire qu'il faut que je trouve une solution pour prouver que ce n'est pas moi qui l'ai fait. À tout moment, on peut m'accuser de l'avoir fait, d'avoir récupéré l'argent et puis de dire "Tiens, j'ai été piratée..."", raconte Juliette Parmentier.

Les deux complices à l'origine du piratage ont finalement été arrêtés. Mais l'histoire de cette professionnelle de santé est loin d'être un cas isolé. "Les faux pass sanitaires sont une nouvelle forme de délinquance qui est apparue, sur laquelle nous sommes particulièrement mobilisés. En fonction des différentes enquêtes, on a des modes opératoires complètement différents", explique le général Marc Boget, chef du commandement de la gendarmerie dans le cyberespace (ComCyberGend).

TF1 | Reportage L. Merlier, E. Braem


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info