Le 20h

Incendies en Bretagne : la piste criminelle privilégiée

TF1 | Reportage Mérédic Pirckher, L. Larvor
Publié le 21 juillet 2022 à 11h15, mis à jour le 21 juillet 2022 à 11h24
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Sur les Monts d'Arrée, en Bretagne, plus de 1700 hectares ont été détruits.
Plusieurs départs de feu simultanés ont été constatés, ce qui atteste d'une origine volontaire.
Mais l'incendie est sur le point d'être maîtrisé.

Giles n'en revient toujours pas. Cet agriculteur n'a eu que quelques minutes pour ramasser ses foins. Il n'avait jamais vu un incendie de cette ampleur en Centre-Bretagne : "C'est arrivé à une vitesse inimaginable, la chaleur du brasier était impressionnante, on s'est dit qu'il était vraiment temps de partir"

L'incendie est inédit par sa violence. 1700 hectares de forêt et de végétation ont été ravagés par les feux, près de 300 pompiers mobilisés,  du jamais-vu dans le Finistère depuis 45 ans. Les pompiers ont fait face à des vents tournoyants et un terrain difficile d'accès.

Les routes sinueuses des Monts d'Arrée, la chaleur et le vent ont compliqué le travail des soldats du feu. En début de semaine, la canicule historique en Bretagne avait séché la végétation composée de lande et de tourbe. La molinie, plante emblématique des Monts d'Arrée, est hautement inflammable. " Quand elle sèche, c'est comme du papier à cigarettes", explique Emmanuel Holder, conservateur des réserves naturelles des Monts d'Arrée.

Lire aussi

Une enquête criminelle a été ouverte au parquet de Quimper pour le feu parti de Brennilis.  Ce mercredi, les pompiers étaient en train de maîtriser les flammes. Au vu de la situation, les habitants évacués peuvent désormais regagner leurs maisons.


TF1 | Reportage Mérédic Pirckher, L. Larvor

Tout
TF1 Info