Des plants de courgettes, de tomates ou de pommes de terre ont été arrachés ou dérobés à des maraîchers en Alsace.
Cela s'est produit également il y a quelques mois à Lille.
Plusieurs enquêtes sont ouvertes.

Le vol a eu lieu en pleine nuit, sous une serre à Valff, un village du département du Bas-Rhin. À l'intérieur, des plants d'aubergines, de concombres et de courgettes que les malfrats ont minutieusement dérobés. Près de 500 plants ont disparu, soit un manque à gagner d'environ 7 000 euros pour Maurice Meyer de la ferme Saint-Blaise . Et il en est persuadé qu'il s'agit là d'un vol commis par des professionnels. "Aucun indice, rien n'a été cassé, pas le moindre petit plant qui a été écrasé, pas le moindre petit dégât" a déploré le maraîcher. Il a déposé plainte. Une enquête est en cours.

Ce n'est pas le seul commis en Alsace. Ce genre d'infraction se multiplie partout en France, suffisant pour alerter la gendarmerie nationale. "Nous avons constaté depuis la fin du mois d'avril une augmentation de vol de plants de légumes dans différentes exploitations agricoles. Ces plants, pour en produire des légumes qui vont être revendus sans aucune difficulté", a indiqué le Capitaine Antoine Jouclas, compagnie de gendarmerie de Mosheim (Bas-Rhin).

Plus au Nord, dans le Pas-de-Calais, un agriculteur s'est fait cambrioler son distributeur de légumes. "Même pas 10 euros de perte pour moi, mais 2 500 euros de dégâts", a-t-il déploré. Le voleur a été interpellé. Il aurait dérobé des pommes de terre pour se nourrir. Ce qui ne surprend pas cet agriculteur, il l'a remarqué. Depuis quelques semaines, presque chaque nuit, ses champs sont visités. Face à cette recrudescence, les gendarmes vont multiplier les rondes autour des champs les plus faciles d'accès.

TF1 | Reportage C. Diwo, J. Rieg-Boivin, Z. Ajili


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info