Traque dans les Cévennes : le fugitif s'est rendu

Fugitif des Cévennes : que sait-on de lui ?

Publié le 13 mai 2021 à 20h02, mis à jour le 13 mai 2021 à 22h52
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Au fil des heures, le profil du tireur des Cévennes se précise, son obsession pour les armes à feu, son hostilité à toute forme d'autorité. Qui est donc ce père de famille de 29 ans que les autorités décrivent comme paranoïaque et dangereux ?

Introuvable, Valentin Marcone est pour les enquêteurs un fantôme. Que veut-il ? Qui est-il ? Les gendarmes essaient tant bien que mal de répondre à ces questions. Depuis deux jours pourtant, les militaires arrivent peu à peu à dresser un portrait-robot du suspect. Celui d'un homme ultra-violent et jusqu'au-boutiste, avec un comportement préoccupant.

Côté face, Valentin Marcone est un homme de 29 ans sans histoire. Père d'une petite fille âgée d'un an, il est connu de la justice mais n'est pas fiché par les services de renseignement comme membre de la mouvance survivaliste, souvent proche de l'ultra droite. Côté pile, sur les réseaux sociaux dans des messages truffés de fautes, le mis en cause raconte sa passion des armes à feu.

Persuadé de voir des complots partout, le suspect déverse souvent sa haine de l'État et des autorités. Il aime comparer la France à une dictature. Les enquêteurs évoquent un basculement survenu ces derniers jours. Le fugitif portait par exemple depuis peu un gilet pare-balles sur son lieu de travail. Selon sa famille, c'est un solitaire. Il n'a que très peu d'amis. Les gendarmes qui participent à la recherche évoquent un forcené qui n'a plus rien à perdre, prêt à mourir en martyr pour une cause, que pour l'heure, lui seul connaît.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info