L'homme de 42 ans est suspecté d’avoir tué deux personnes ces derniers jours, alors qu'il était en cavale.
Il a été arrêté sur le chantier d'une maison en construction, dans la commune d'Avrillé.
Les habitants de la région d'Angers sont soulagés après une cavale de 14 jours.

Sur les images de l'arrestation, que l'on peut voir dans le reportage de TF1 ci-dessus, trois policiers se débattent pour menotter le suspect, finalement localisé dans une petite ville en périphérie d'Angers. Des ouvriers avaient prévenu la police vers midi, après avoir constaté un simple vol de nourriture dans un cabanon de chantier. C'est dans cette ancienne école en cours de rénovation que se cachait Stéphane I., dont on savait qu'il était en cavale dans la région. Arrivés sur les lieux, les agents de la Bac ont interpellé le suspect très rapidement, au beau milieu d'un quartier pavillonnaire de la commune d'Avrillé, où les habitants ne se doutaient de rien.

Je ne le pensais pas si près. Je suis contente qu'il soit arrêté
Une habitante d'Avrillé

Parmi les habitants rencontrés par notre équipe, personne ne s'imaginait le retrouver là. "On n'est pas rassurés. S'ils l'ont empêché, maintenant, ça va", témoigne un habitant. "Je ne le pensais pas si près. Je suis contente qu'il soit arrêté", ajoute une autre. L'individu enfin arrêté mobilisait les services de police depuis deux semaines.

Soupçonné de deux homicides et de la tentative d'un troisième

Stéphane I., 42 ans, purgeait une peine de douze ans de prison pour tentative de meurtre sur conjoint. Il s'est évadé le 20 juin de la prison d'Argentan, lors d'une permission accordée pour refaire son permis de conduire. Il est soupçonné d'avoir tué une femme de 40 ans à Angers, puis un homme de 72 ans à Chailland. Le week-end dernier, il aurait aussi tenté d'étrangler une femme enceinte de 26 ans à Cantenay-Épinard. 

C'est sur ce dernier secteur que les forces de l'ordre étaient déployées ce matin. Les coffres de toutes les voitures étaient inspectés pour éviter que le suspect ne passe entre les mailles de la nasse policière. Des chiens renifleurs, et même des drones, avaient été mobilisés. Encerclé sur le chantier de construction d'Avrillé, à moins de 5 km de Cantenay-Épinard, Stéphane I. a tenté de prendre la fuite en sautant du 3ᵉ étage de cette ancienne école. Placé en rétention judiciaire, le suspect sera présenté à un juge dans le cadre des deux meurtres et de la tentative d'homicide, pour lesquels il est toujours présumé innocent.


La rédaction de TF1info | Reportage : Antoine Bourdarias, Marine Giraud, Marie Belot

Tout
TF1 Info