VIDÉO - Guyane : mort d'un gendarme, nouvelle victime de la guerre contre l'orpaillage clandestin

par La rédaction de TF1info | Vidéo : Esther Lefebvre, Olga Lévesque
Publié le 26 mars 2023 à 17h16

Source : JT 13h WE

Il s'appelait Arnaud Blanc, il avait deux enfants, et était maréchal des logis-chef au GIGN de Cayenne.
Le gendarme de 35 ans a été tué au cours d'une opération contre des orpailleurs clandestins.
Il est le dixième militaire tué dans cette guerre contre les trafiquants d'or dans la forêt guyanaise.

Son groupe a été attaqué ce samedi en pleine jungle. Une équipe de TF1 avait filmé cette région de la forêt guyanaise en 2017, des images que l'on peut retrouver dans la vidéo en tête de cet article. La mission contre l'orpaillage illégal à laquelle participait Arnaud Blanc avait commencé en milieu de semaine. Trois gendarmes du GIGN, escortés par quatre militaires, avaient pour objectif un site illégal d'extraction d'or isolé. "C'est lors de leur progression, quand ils ont commencé à s'approcher de ce site logistique, qu'ils ont été pris à partie", nous explique la colonel Marie-Laure Pezant. 

Engagé depuis quatre ans dans le GIGN de Guyane, le gendarme Arnaud Blanc a été mortellement blessé durant cette approche. C'est le dixième décès en 20 ans d'un militaire français dans cette opération au cœur de la forêt guyanaise, à 7.000 km de Paris.

Les chercheurs d'or, les "garimpeiros", affluent sur ce territoire français depuis le Suriname ou le Brésil voisins. La Guyane compterait environ 500 sites d'orpaillage illégal comme celui que visaient les gendarmes français cette semaine. Lorsqu'ils parviennent à se rendre maîtres d'un site, les militaires français détruisent ou saisissent le matériel sur place, mais les orpailleurs ne tardent pas à se remettre à la tâche ensuite. Une lutte qui semble sans fin, contre des groupes de chercheurs d'or clandestins parfois munis d'armes, et prêts à s'en servir.


La rédaction de TF1info | Vidéo : Esther Lefebvre, Olga Lévesque

Tout
TF1 Info