Sept enfants et leur mère ont perdu la vie dans l'incendie de leur maison de Charly-sur-Marne.
Le père de famille, grièvement brûlé, a été hospitalisé. Son pronostic vital n'est pas engagé.
Selon de premiers éléments, c'est un sèche-linge qui serait à l'origine de la tragédie.

Sept enfants, âgés de 2 à 14 ans, ainsi que leur mère, ont péri dans l'incendie de leur maison à Charly-sur-Marne (Aisne), tandis que le père de famille, grièvement brûlé, a été hospitalisé. L'incendie s'était déclaré dans la nuit de dimanche à lundi. Les secours, déployés en nombre, n'ont pu atteindre à temps les victimes, réfugiées au deuxième étage du pavillon. Voici ce que l'on sait des circonstances du drame à ce stade de l'enquête.

80 pompiers mobilisés

Le père de famille serait descendu au rez-de-chaussée durant la nuit de dimanche à lundi, selon le récit du procureur de Soissons, alerté par la fumée, tandis que sa femme et leurs sept enfants dormaient à l'étage. Constatant l'incendie, il aurait enjoint sa famille de se réfugier dans les combles au deuxième étage, pour attendre les secours. Un mur de flammes séparait alors le père de sa femme et des enfants. 

Tandis que la fumée noire envahissait l'escalier, les pompiers, qui ont dû utiliser des échelles, peinaient à intervenir du fait de la configuration des lieux, une maison encastrée dans une rue étroite du centre de ce village de 2.600 habitants. Les volets électriques de l’habitation étaient aussi bloqués par la panne d'électricité de la maison, a relevé le procureur. Appelés à 0h49, les pompiers avaient déployé d'importants moyens, avec 80 soldats du feu présents, qui ont utilisé deux grandes échelles.  

Les enfants et leur mère sont morts asphyxiés, "les corps n'étaient pas calcinés", a affirmé le procureur de Soissons, Julien Morino-Ros. L'incendie était éteint en début de matinée. 

Le père, de son côté, a été évacué par un "premier sapeur-pompier", un voisin intervenu "individuellement" avant l'arrivée de ses collègues, selon la préfecture de l'Aisne et le parquet. Si les jours du père de famille ne sont pas en danger, il a été hospitalisé et sédaté. Le couple était âgé d'une quarantaine d'années, selon la préfecture, et quatre des enfants de la mère sont issus d'un premier mariage.  Les sept enfants de cette famille recomposée étaient âgés de 2 à 14 ans.


F.Se

Tout
TF1 Info