Le 20h

VIDÉO - Après la mort de son fils dans une rixe, la mère de Djibril veut "que ça s'arrête !"

TF1info | Témoignage recueilli par Thomas Misrachi
Publié le 29 novembre 2022 à 21h17
JT Perso

Source : TF1 Info

Son fils Djibril a été tué à coups de marteau dans une rixe à Coignières le week-end dernier.
Âgé de 14 ans, il était venu assister à un gala d'arts martiaux.
Katia Benaini témoigne dans le JT de TF1, "pour que ça s'arrête".

Il n'avait que 14 ans. Djibril était venu au gymnase de Coignières (Yvelines), assister à un gala d'arts martiaux mixtes (MMA) samedi soir. De nombreuses familles de la région étaient présentes, parents et enfants mélangés. C'est après l'évènement sportif qu'a eu lieu la rixe, vraisemblablement entre bandes rivales de villes environnantes.

"Il y avait du monde de Trappes, de la Verrière, d'Elancourt, avec des jeunes", raconte Katia Benaini dans le reportage de TF1 ci-dessus. "En fait, c'est une boîte d'allumettes, et il y a eu cette étincelle, elle est survenue". La mère de Djibril n'admet pas ce soudain accès de violence, sans raison manifeste, qui a coûté la vie à son fils. L'adolescent avait reçu des coups de marteaux à la tête qui lui ont été fatals. 

Une rivalité ancienne

"Il faut que ça s'arrête, de perdre des enfants bêtement", implore la jeune mère. Selon les premiers éléments de l'enquête, à l'issue de la soirée, vers minuit, deux bandes de jeunes s'étaient affrontées en dehors de l'établissement : celle du quartier des Friches de Maurepas, contre celle des Marchands de Coignières. Les deux villes, proches de Versailles, ont une rivalité de longue date, mais qui n'avait jamais atteint un tel niveau de violence.

Lire aussi

Katia ne comprend pas comment son fils a pu se trouver mêlé à la rixe. "C'était un enfant comme tous les autres enfants, qui ne méritait certainement pas de terminer comme ça", témoigne-t-elle. Un mineur de 16 ans, principal suspect dans la mort de Djibril, a été mis en examen et écroué ce mardi, pour meurtre sur mineur de moins de 15 ans. Originaire de Coignières, le suspect s'est présenté à la police dès le lendemain des faits, comme étant l'auteur des coups de marteau qui ont tué le fils de Katia. 


TF1info | Témoignage recueilli par Thomas Misrachi

Tout
TF1 Info