Coronavirus : comment bien occuper son temps en période de confinement

Immersion au coeur d'une justice d'urgence et confinée

Publié le 3 mai 2020 à 18h18, mis à jour le 3 mai 2020 à 20h27
Cette vidéo n'est plus disponible

Source : Sept à huit

DOCUMENT – La justice ne peut pas s'arrêter à cause du coronavirus. Les violences intrafamiliales, les crimes et délits nécessitent une comparution immédiate. Elle est toujours là, mais ses capacités sont très diminuées.

La justice est parmi les services publics qui continuent de fonctionner malgré la crise du coronavirus. Beaucoup de dossiers ont été laissés en suspens, faute de personnel en nombre suffisant, mais les urgences continuent à être traitées. Des comparutions immédiates pour des délits nouveaux liés au confinement, pour des affaires inhérentes à des violences conjugales ou de garde d'enfants conflictuelle plus nombreuse qu'avant. Comment les avocats résistent-ils devant une montagne d'affaires à classer ?

Cet extrait vidéo est issu du replay de Sept à Huit, émission d’information et de reportages hebdomadaire diffusée sur TF1 et présentée par Harry Roselmack. 7 à 8 propose 3 à 4 reportages sur l’actualité du moment : politique, faits divers, société ou encore évènements internationaux.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info