Le WE

Incendie : des TGV à très petite vitesse

Publié le 30 juillet 2022 à 20h02, mis à jour le 30 juillet 2022 à 22h43
JT Perso

Source : JT 20h WE

Un feu vite maîtrisé près de Montélimar a perturbé l'ensemble du réseau entre Lyon et la Méditerranée ce samedi.
Le trafic a été interrompu pendant plus d'une heure.

Ils ont dû attendre trois heures de plus pour accueillir leur petite fille. Les retrouvailles se sont faites avec le sourire. A l'arrivée à Marseille, les passagers partagent le même agacement. "On nous a annoncé d'abord 20 minutes de retard. D'abord rien dit, puis, 20 minutes de retard. Puis, 45, puis une heure, puis deux heures", souligne l'un d'entre eux.

Sur les tableaux d'affichage, on a constaté des retards qui duraient presque toute la journée. Le trafic a été perturbé à cause d'un incendie à proximité de Montélimar, sur une aire d'autoroute. Il s'est déclaré à quelques dizaines de mètres des rails vers 10h30 ce samedi 30 juillet 2022. Deux heures plus tard, le feu est maîtrisé par les pompiers, mais plusieurs trains sont restés bloqués sur les voies.

Rémi était sur le chemin des vacances avec sa famille. Trois heures d'attente et quelques bouteilles d'eau plus tard, "on repart dans la bonne direction, en doublant certains TGV qui sont à l'arrêt, comme vous pouvez le voir", a-t-il affirmé. Dans l'après-midi, le trafic a repris normalement. A l'autre bout de la ligne, à Paris, les passagers n'ont qu'une seule hâte : "manger ou prendre une douche". Cette perturbation intervient lors d'un week-end crucial pour la SNCF. Près d'un million de voyageurs sont attendus sur trois jours.

TF1 | Reportage L. Merlier, M. Alibert, M. Perrot


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info