Sécheresse : 2022, une année historique

Incendies dans l'Aveyron : "les gens sont partis précipitamment"

TF1 | Reportage Chloé Ebrel, Marie Simon-Le Gall, Michael Merle
Publié le 11 août 2022 à 18h06
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Plusieurs incendies majeurs touchent l'Hexagone simultanément.
Dans l'Aveyron, 500 cents vacanciers et habitants ont déjà été évacués hier.
Les évacuations se poursuivent ce jeudi 11 août.

Les rues sont désertes dans le village de Boyne (Aveyron). Ce jeudi matin, seule une poignée d'habitants refusent encore de partir. Ce sont surtout des personnes âgées, comme Monique. "Je suis éclopée, je suis handicapée. Partir, mais avec quoi ?", questionne-t-elle.

Un homme suspecté d'avoir déclenché l'incendie

L'ordre d'évacuer a  été donné, ce mercredi 9 août, pour protéger les habitants de la fumée. Les 400 autres habitants plient alors bagages. Les touristes, comme Michael et sa famille, ont eu un peu plus de mal à trouver un endroit où loger. Arrivés de Nantes, leurs vacances se termineront dans un camping voisin. Ils sont partis "précipitamment", assure une gendarme dans la vidéo en tête de cet article. Peu à peu, la commune se vide. La population a dû évacuer pour laisser place aux pompiers. Toute la nuit, ils sont restés mobilisés pour protéger les habitations du feu. Une mobilisation sans relâche qui permet au village de Boyne de se réveiller, certes sous un nuage de fumée, mais intact. 

Lire aussi

Pour rappel, le feu s'était déclenché lundi dernier. Alors que l'incendie est toujours actif en milieu de  semaine, un homme résidant dans le département de la Lozère a été mis en examen pour "destruction involontaire par incendie". Il est soupçonné d'avoir accidentellement déclenché l'incendie, quand une partie métallique de sa remorque a provoqué des étincelles en raclant le sol, mettant le feu à la végétation sur le bord de la route.


TF1 | Reportage Chloé Ebrel, Marie Simon-Le Gall, Michael Merle

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info