Le WE

Incendies en Bretagne : 24 heures de lutte acharnée

TF1 | Reportage A. Etcheverry, L. Leray, A. Gueraud
Publié le 7 août 2022 à 19h59, mis à jour le 8 août 2022 à 12h29
JT Perso

Source : JT 20h WE

Pas moins de 31 départs de feu ont été recensés, samedi 6 août, dans le seul département du Morbihan.
Plusieurs centaines de personnes ont dû être évacuées, tandis que 320 pompiers ont été mobilisés.

Des pompiers en état d'alerte, des reprises de feu ont été signalées un peu partout dans le département du Morbihan. Il faut agir vite pour éviter que le feu ne se propage trop rapidement. "La difficulté qu'on a est que le feu est fixé, son contour est aujourd'hui connu. Néanmoins, à l'intérieur, on a des points chauds qui sont ravivés avec la sécheresse et le vent", explique Franck Poisvert, capitaine des sapeurs-pompiers - SDIS 56 (Morbihan).

Des feux d'une ampleur inédite pour le département. Toute la nuit, les pompiers ont lutté sans relâche pour éteindre au moins cinq foyers. Un incendie qui a surpris, voire stupéfait, les habitants. Trois cents pompiers sont encore engagés aujourd'hui, des renforts arrivés des départements voisins. En tout, quatre incendies ou reprises de feu ont ravagé plusieurs dizaines d'hectares, à Locoal-Mendon, Crac 'h, Saint-Philibert et Camoël.

Si "l'ensemble des feux et des départs de feu ont été contenus, débute pour nous une phase très longue de noyage et de surveillance, qui nous mènera au moins sur 48 heures", déclare Jean-François Gouy, directeur du SDIS 56 (Morbihan). Cette phase de noyage est également assurée par les agriculteurs, qui n'ont pas hésité à donner un coup de main.


TF1 | Reportage A. Etcheverry, L. Leray, A. Gueraud

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info