VIDÉO - L'évadé fait du stop et tombe... sur des policiers : la cavale ratée d'un détenu à Béziers

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 Alice BACOT, Lucas Garcia
Publié le 20 janvier 2023 à 15h17

Source : JT 13h Semaine

Un détenu de la prison de Béziers a tenté de s'évader, mardi 17 janvier dernier.
Il est parvenu s'enfuir du fourgon de police qui le conduisait en prison.
Avant d'être de nouveau retrouvé par les policiers... en faisant du stop.

Il a tenté de s'évader de prison... avant même d'en avoir passé la porte. C'est l'histoire insolite qui s'est déroulée, mardi 17 janvier, devant le centre pénitentiaire de Béziers, dans l'Hérault. Un homme de 22 ans est alors transporté par des policiers pour purger une peine de 18 mois de prison. Mais devant les portes du centre, il parvient à s'échapper. "L'individu dans le camion a réussi à détacher ses menottes qui pourtant étaient bien attachées avec la sécurité prévue à cet effet", raconte Fabrice Aebi, délégué départemental unité SGP Police FO 34 dans le reportage du 13H de TF1 en tête de cet article.

Le problème, pointe le responsable syndical, est que la sécurité enfant de la portière arrière du fourgon de police - qui permet de ne pas l'ouvrir de l'intérieur - "ne fonctionnait pas". "Il a donc réussi à ouvrir la portière du camion et à s'enfuir", détaille Fabrice Aebi. En sous-effectifs, les agents présents ne parviennent pas à rattraper le prisonnier. 

Il voulait "dire au revoir à sa maman"

Les policiers sur place appellent alors des renforts. Ces derniers arrivent sur les lieux en quelques minutes. "Quand il réussit à s'échapper, [le prisonnier] se cache dans les bosquets autour de la prison. Il arrête un véhicule. Mais manque de chance pour lui, il s'agit d'un véhicule de la BAC qui arrivait sur le secteur pour partir à la recherche de cet individu", raconte encore le délégué départemental. Les policiers reconnaissent immédiatement le fuyard, qui se rend compte de son erreur. "Il a voulu prendre la fuite, mais a été directement interpellé", détaille-t-il encore.

Le prévenu a déjà fait de la prison par le passé. D'après son avocat, il aurait voulu revoir sa famille avant d'être incarcéré. "Il est parti de la voiture parce qu'il ne voulait pas rentrer tout de suite [en prison] sans avoir dit au revoir à sa maman, parce qu'il n'était pas prêt à entrer en détention", explique Me Jean-François Tabet qui justifie le comportement du détenu par "un mélange d'événements", son "immaturité" et des "décisions irréfléchies"

À la suite de cette évasion rocambolesque, le jeune homme a été incarcéré. Sa peine de prison a été rallongée de six mois, pour tentative d'évasion.


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 Alice BACOT, Lucas Garcia

Tout
TF1 Info