Le 20h

VIDÉO - Interdire le démarchage pour le compte-formation : une mesure inefficace ?

TF1info | Reportage : Noëlle Ly, Philippe Véron
Publié le 6 octobre 2022 à 13h30
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Combien d'appels ou de messages reçoit-on chaque jour en lien avec notre votre personnel de formation ?
Des arnaques pour la plupart, qui sont en plus intrusives et chronophages.
Ce jeudi 6 octobre, les députés examinent une proposition de loi qui vise à interdire ce démarchage.

Dans le reportage en tête d'article, une dame nous raconte avoir reçu treize appels intempestifs en seulement une heure, tous pour le compte personnel de formation (CPF). Comme elle, nous sommes inondés de mails, SMS et appels frauduleux. Derrière ces propositions se cachent des arnaques, qui visent le plus souvent à pirater les données de votre compte CPF. Dès 2016, le système Bloctel avait été créé pour y mettre fin. Son principe est d’inscrire ses propres coordonnées sur une liste, pour ne plus être dérangé. À ce jour, neuf millions de numéros de particuliers y sont répertoriés, et pourtant le harcèlement continue.

Les escrocs seront malheureusement toujours à la manœuvre

Olivier Gayraud, juriste du CLCV

Des parlementaires proposent donc d’interdire tout appel, SMS ou mail, en lien avec le CPF, à l'exemple de ce qui avait été fait avec le démarchage pour MaPrimeRénov' en 2020. "Lorsque vous ferez des SMS, vous serez susceptibles d'être condamné à 350.000 euros d'amende", plaide le député MoDem Bruno Fuchs, "je pense que ce système va être suffisamment dissuasif"

Mais pour l'association de consommateurs CLCV, cette réponse légale serait insuffisante, et serait aisément contournée par les numéros masqués. "En ce qui concerne les escrocs qui veulent vous voler l'argent que vous avez sur votre CPF", estime ainsi le juriste Olivier Gayraud, "ils seront malheureusement toujours à la manœuvre".

Lire aussi

Le CPF, comme son nom l'indique, est un compte personnel de formation. C'est donc à son titulaire d'appeler les organismes et non l’inverse. Le service public martèle d'ailleurs régulièrement qu'il ne pratique pas le démarchage. En outre, la plupart des arnaques au CPF prétendent que les droits de la personne contactée "sont sur le point d'expirer". Or, assure la DGCCRF, "en réalité, les crédits CPF ne peuvent pas expirer". En résumé, si vous recevez un appel ou un SMS d’un numéro que vous ne connaissez pas, ne donnez aucune information, et ne cliquez surtout pas sur le lien.


TF1info | Reportage : Noëlle Ly, Philippe Véron

Tout
TF1 Info