Le 13H

"Je ne pouvais pas me douter que c'était une arnaque" : piégée en vendant sur Vinted, elle témoigne

M.D. | Reportage vidéo TF1 Romane Rosso et Errina Fourny
Publié le 8 décembre 2022 à 18h01
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Les utilisateurs de Vinted, le leader de la vente en ligne de vêtements de seconde main, ne sont pas épargnés par les escroqueries.
Une victime raconte sa mésaventure à TF1.

Pensant faire une bonne affaire, Émilie Demaille a mis en vente les habits de sa fille sur le site Vinted, sauf qu’elle a finalement... perdu de l’argent. Car le triomphe de la plateforme, qui compte plus de 19 millions d’utilisateurs, soit environ un Français sur trois, n’empêche pas les escroqueries. 

Tout partait pourtant d’une bonne intention. La jeune mère de famille, comme beaucoup de Français, s’était inscrite sur Vinted pour "faire de place dans ses placards" et "que ça serve à d’autres", explique-t-elle à TF1 dans la vidéo en tête de cet article. Cependant, rien ne s’est passé comme prévu.

Lire aussi

L’annonce à peine mise en ligne, une acheteuse la contacte sur la plateforme et lui propose de verser l’argent via un site de paiement sécurisé, PayPal en l’occurrence. "Tout avait l’air de bien se passer. En aucun cas, je n’aurais pu me douter que c’était une arnaque. Et puis, surtout, c’était mes débuts sur Vinted", souligne, au micro de TF1, la jeune femme. Émilie Demaille ne se méfie pas, et se laisse donc guider par cette prétendue acheteuse, qui lui demande adresse mail et numéro de téléphone.

Le soir même, la mère de famille reçoit un appel. À l’autre bout du fil, un homme se présente en tant qu’employé du site de paiement PayPal. Il lui demande alors d’effectuer un virement d'un montant de 107 euros, dans le but de vérifier ses coordonnées bancaires. Le montant ne sera jamais débité, lui assure-t-il. Émilie Demaille s’aperçoit alors qu’elle est victime d’une arnaque. Trop tard, le virement est déjà parti. 

Quelques conseils pour éviter de se faire piéger

Ancienne modératrice bénévole chez Vinted, Mariane Leleu voit les arnaques fleurir sur la plateforme depuis quelques années. Les escrocs rivalisent d’imagination pour piéger les internautes. Certains vont même jusqu’à créer des faux sites plus vrais que nature. "C’est un site qui est codé intégralement pour ressembler à l’original", explique cette spécialiste. Le but, vous l'aurez compris, pousser la personne à effectuer une transaction afin de récupérer ses coordonnées bancaires. Prudence, donc ! 

Contactée par une équipe de TF1, la société recommande aux utilisateurs de ne pas quitter la plateforme. "En aucun cas, il n’est nécessaire de quitter la messagerie ou la plateforme pour finaliser la transaction. Tout peut être fait sur le site, et c’est sécurisé", souligne Natacha Blanchard, directrice de la communication de Vinted. Si vous êtes malheureusement victime d'une arnaque, il faudra aller déposer plainte au commissariat. Mais n'espérez pas un remboursement de la part de la plateforme.

Avant d'effectuer une quelconque transaction, pensez  à vérifier la note de l'acheteur et les commentaires qui l'accompagnent. Cela peut être un bon indicateur, même s'il n'est pas infaillible. Veillez également à conserver des photos du produit avant son envoi. Si l'acheteuse ouvre un litige, en prétextant avoir reçu l'article sale et abîmé, les fonds ne sont pas envoyés au vendeur tant que ce dernier n'est pas réglé. Enfin, signalez les acheteurs ou les vendeurs malhonnêtes à la plateforme. Cela ne vous protègera pas contre les arnaques, mais cela évitera peut-être à d'autres de tomber dans le même piège. 


M.D. | Reportage vidéo TF1 Romane Rosso et Errina Fourny

Tout
TF1 Info