Le chanteur Kendji Girac a été blessé par balle lundi à l'aube sur une aire d'accueil de Biscarosse dans les Landes.
Face aux enquêteurs qui l'ont entendu brièvement, il a plaidé la thèse de l'accident.
Le parquet de Mont-de-Marsan a lui ouvert une enquête pour "tentative d'homicide volontaire".

Que s'est-il passé dans la nuit de dimanche à lundi sur cette aire d'accueil de Biscarosse dans les Landes ? Au lendemain de la prise en charge par les secours de Kendji Maille, connu sous le nom de Kendji Girac, touché par balle, de très nombreuses interrogations se posent. 

Le chanteur âgé de 27 ans a été admis aux urgences du centre hospitalier de Pessac dans un état grave et a été opéré dans la soirée. Avant son arrivée au bloc, la victime a fait état d'un accident domestique. Le parquet de Mont-de-Marsan a lui ouvert une enquête pour "tentative d'homicide volontaire". TF1info revient sur les zones d'ombre de cette affaire.  

Kendji Girac s'est-il blessé seul, comme il l'affirme ?

Lundi matin, le Samu a été appelé à 5h25 pour porter secours à une victime blessée par balle dans l'enceinte de l'aire de grand passage à Biscarrosse. Celle-ci a été rapidement identifiée comme étant la star de la chanson française Kenji Girac. Le médecin du SAMU, assisté par le SDIS, a tout de suite constaté que le jeune homme présentait une plaie par balle au niveau du thorax. Il a vite été établi que cette plaie transfixiante a été provoqué par un projectile pénétrant au niveau de la cage thoracique et ressortant au niveau du dos.

Après sa prise en charge par les secours et malgré sa blessure grave, Kendji Girac a fait une brève déclaration aux enquêteurs venus à son chevet. Le chanteur a ainsi indiqué qu'il s'est blessé seul alors qu'il manipulait un pistolet automatique de calibre 11, acheté la veille.  Il n'a expliqué "ni les circonstances de cet achat ni les raisons qui l'auraient conduit à manipuler cette arme au milieu de la nuit", a fait savoir le parquet de Mont-de-Marsan.

L'état de santé de Kendji Girac lundi n'a pas permis aux enquêteurs de procéder à son audition sur procès-verbal. 

Un tiers est-il intervenu?

Les gendarmes ne sont intervenus sur l'aire d'accueil qu'une heure après l'appel aux secours, personne ne les ayant avisés plus tôt de la situation. À leur arrivée, le blessé avait déjà été évacué par les secours. Sur place, les militaires ont constaté la présence de 80 caravanes sur l'aire d'accueil, appartenant toutes à des membres de la famille ou à des proches de Kendji Girac. 

"Les premiers témoignages recueillis paraissaient confus, tant sur les circonstances des faits que sur le lieu exact où ils s'étaient produits. L'arme utilisée avait par ailleurs disparu. Dans ce contexte, le parquet de Mont-de-Marsan a saisi la brigade des recherches de Parentis-en-Born et la section de recherches de Pau d'une enquête ouverte sous la qualification de tentative d'homicide volontaire", a expliqué le procureur de la République de Mont-de-Marsan, Olivier Janson, lundi soir, n'excluant pas, de fait, l'intervention d'un tiers dans cet événement. 

L'arme disparue… puis retrouvée

L'arme a été dans un premier temps, introuvable. Celle-ci a finalement été retrouvée par les gendarmes dans la journée "sur indication de membres de la famille de Kendji Girac", précise le magistrat. Il s'agit d'un Colt 45, calibre 11.43.

Il était sans chargeur quand il a été découvert mais ce dernier a été retrouvé depuis. L'arme fait actuellement l'objet d'analyse. 

Cette arme a-t-elle été utilisée par le chanteur ou par un tiers ? A-t-elle été volontairement cachée ? Comment Kendji Girac a-t-il pu se l'acheter, à quelles fins, et avait-il un port d'arme ? Toutes ces questions demeurent en suspens pour le moment. 

Quand le chanteur pourra-t-il être entendu ?

Les investigations se poursuivent pour reconstituer le déroulement de la soirée, à travers la réalisation d'examens techniques, balistiques et médico-légaux et par le recueil de témoignages.

"L'audition de Kendji Girac sera effectuée dès que son état de santé le permettra", indique par ailleurs le procureur. Un nouveau communiqué sera transmis à la presse une fois l'audition de ce dernier réalisée. 


A.S

Tout
TF1 Info