Claude Guéant "vit très mal" de passer les fêtes et son 77e anniversaire en prison

Julien Vattaire
Publié le 22 décembre 2021 à 16h18, mis à jour le 23 décembre 2021 à 0h27
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

JUSTICE- La demande de remise en liberté de l'ancien ministre de l'Intérieur Claude Guéant sera examinée le 19 janvier. Il passera donc les fêtes et son anniversaire en prison.

Claude Guéant sera derrière les barreaux de la prison lors des fêtes de fin d'année. Il est incarcéré depuis le 13 décembre au centre pénitentiaire de Paris-La Santé pour ne pas avoir versé dans les temps de l'argent lié à une condamnation de 2017. Si cette dette a été payée par l'ancien ministre de l'Intérieur le 16 décembre dernier, sa demande d'aménagement de peine visant à sa libération ne sera examinée que le 19 janvier, a appris l'AFP, confirmant une information d'Europe 1 ce mardi. 

Claude Guéant passera son 77ᵉ anniversaire en prison

La date du 19 janvier apparaît trop tardive aux yeux de l'avocat de Claude Guéant. "Je m'étonne d'un délai aussi long alors que tout a été réglé en trois jours", a déclaré Me Philippe Bouchez El-Ghozi auprès de l'AFP. L'ex-homme politique "passera non seulement les fêtes en prison, mais aussi son anniversaire (...) il le vit très, très mal", a ajouté son avocat. 

Lire aussi

L'incarcération de Claude Guéant est liée à l'affaire des primes en liquide du ministère de l'Intérieur, dans laquelle l'ancien bras droit de Nicolas Sarkozy avait été condamné le 23 janvier 2017 en appel à deux ans d'emprisonnement dont un an avec sursis probatoire et 75.000 euros d'amende. Mais, début novembre, la cour d'appel de Paris avait révoqué une partie de son sursis (3 mois) et de sa liberté conditionnelle (6 mois), estimant que Claude Guéant ne réalisait pas les versements nécessaires pour payer l'amende et les dommages et intérêts qu'il s'était vu infliger.


Julien Vattaire

Tout
TF1 Info