Sécheresse : 2022, une année historique

Incendies : "Un épisode orageux, à la fin de la semaine, ne suffira jamais", alerte le porte-parole des sapeurs-pompiers de France

TF1 | Reportage Sohpie Chevallereau, Charlotte Sebire
Publié le 9 août 2022 à 15h15, mis à jour le 9 août 2022 à 15h20
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Favorisés par une sécheresse historique, de nombreux incendies frappent l'Hexagone depuis le début de l'été.
Avec 48 000 hectares brûlés, presque toutes les régions sont touchées par les feux.
Le JT de TF1 a interrogé le porte-parole des sapeurs-pompiers de France sur la situation.

Comme un cauchemar sans fin, les mêmes images de forêts dévorées par les flammes. Des pinèdes entières, des arbres desséchées qui partent en fumée aux quatre coins du pays. La végétation française s'embrase depuis le début de l'été. Chaque jour, un nouveau départ de feu et des milliers de pompiers qui passent d'un incendie à l'autre et luttent, sans relâche, contre les flammes.

Aucune région épargnée

Rien que ces dernières 24 heures, quatre incendies se sont déclarés : entre la Lozère et l'Aveyron, dans le Morbihan, le Maine-et-Loire jusqu'ici épargné et au sud de la Charente lundi soir. Ils s'ajoutent aux feux toujours actifs en Isère, dans le Morbihan et les Alpes-de-Haute-Provence. Depuis le début de l'année, presque aucune région n'a été épargnée : de la Dordogne au Finistère en passant par la Sarthe.

Lire aussi

Au total, plus de 48 000 hectares ont déjà brûlé cette année. En cause, la sécheresse, les fortes chaleurs, et ce n'est pas près de s'arrêter. "Il y a encore de fortes chaleurs à venir même si on constaterait un épisode orageux, pluvieux, à la fin de la semaine cela ne suffira jamais, alerte au micro de TF1, Eric Brocardi, porte-parole de la Fédération nationale des sapeurs-Pompiers de France (FNSPF). Il faut une pluie qui soit bien répartie tout au long des mois, mais aujourd'hui, on sait très bien qu'on a plus affaire avec ce type d'épisodes." Pour tenir le rythme, 50 000 pompiers volontaires supplémentaires seraient nécessaires en plus des 200 000 déjà existants.


TF1 | Reportage Sohpie Chevallereau, Charlotte Sebire

Tout
TF1 Info