24H Pujadas

Le parti pris de Caroline Fourest : ce que nous dit l'affaire Sarah Halimi

Publié le 20 avril 2021 à 19h10, mis à jour le 20 avril 2021 à 20h27
JT Perso

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Tous les mardis, Caroline Fourest livre un regard critique sur l'actualité de la semaine dans 24H Pujadas sur LCI. Au programme : l'affaire Sarah Halimi.

Emmanuel Macron a dit souhaiter un changement de la loi pour que l'abolition du discernement causé par une prise de stupéfiants n'exonère pas de sa responsabilité pénale. Cette déclaration intervient alors que la Cour de cassation a confirmé ce mercredi l'irresponsabilité pénale du meurtrier de Sarah Halimi, une sexagénaire juive tuée en 2017 à Paris, tout en entérinant le caractère antisémite du crime. La cour a toutefois relevé dans son arrêt que "l'augmentation toute relative de la prise de cannabis n'a fait qu'aggraver un processus psychotique déjà amorcé".

Pour la journaliste, essayiste et réalisatrice Caroline Fourest, c'est un peu prétentieux de notre part de se substituer à leur jugement, même si cela peut susciter l'incompréhension. C'est intéressant de disséquer les faits, le déroulé de ce qui s'est passé. Est-ce vraiment le cannabis ? Une crise psychotique ? Ou est-ce un crime antisémite ? Au regard des faits, Caroline estime que c'est un crime antisémite commis par un fou au moment de l'acte.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info