La Gironde ravagée par des incendies

VIDÉO - Gironde : les deux tactiques des pompiers face aux mégafeux

TF1info | Reportage : Olivier Santicchi, Manon Debut, Guillaume Aguerre
Publié le 19 juillet 2022 à 13h10
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Face aux mégafeux qui ravagent les forêts de Gironde, les pompiers déploient des tactiques spécifiques.
Des unités spécialisées créent ou élargissent des pare-feux, tandis que d'autres allument des "feux tactiques".
Une équipe de TF1 a pu suivre ces opérations de grande ampleur.

En Gironde, les secours font encore face à deux grands feux distincts, toujours indomptables : celui de Landiras, dans le sud du département, où près de 13.000 hectares de forêt ont été dévorés par les flammes, et celui de La Teste-de-Buch, près d'Arcachon, qui a détruit 6.500 hectares. 

En venir à bout prendra encore du temps. D'ici là, la priorité est très claire pour le commandement des opérations. C'est d'empêcher à tout prix l'extension des incendies en direction de "l'océan vert" : la forêt des Landes, qui s'étend sur plus d'un million d'hectares.

Élargir les pare-feux

Tout d'abord, en cloisonnant. Par exemple, en élargissant le pare-feu de Peyroutas. Cette large bande de végétation sera portée à cinq kilomètres de long et 40 mètres de large, pour tenter de couper la progression des flammes vers le sud. Des militaires de la Sécurité civile de Nogent-le-Rotrou participent à l'ouverture de ces corridors, qu'une équipe de TF1 a pu accompagner dans leurs opérations, au plus près des foyers, pour le reportage en tête de cet article. "On va enlever la végétation", nous explique le sergent Dimitri, "de façon à ce que le feu ne se propage pas sur la droite, et surtout qu'il ne saute pas la route"

Google Earth

Sollicités en cas de crise majeure, ces spécialistes militaires sont contraints d'abattre de nombreux arbres, y compris ceux qui ont déjà brûlé, et qu'on croirait à tort inoffensifs. "Le feu crée des projectiles", nous démontre le caporal-chef Marc devant un arbre en flammes, "et dès qu'il prend de l'eau l'arbre peut éclater, et du coup le feu peut se projeter ailleurs".

Les contre-feux, ou "feux tactiques"

TF1

L'autre technique déployée dès le deuxième jour de l'incendie, c'est le "feu tactique" ou contre-feu. Il s'agit d'une approche audacieuse, que seulement 150 pompiers maîtrisent en France. "Le contre-feu demande une étude très précise du sens du vent et de l'orientation du sinistre", explique le commandant de pompiers Eric Brocardi, "avant que les sapeurs-pompiers spécialisés ne déclenchent, de manière volontaire, un feu qui va progresser à l'encontre de la ligne de feu" de l'incendie contre lequel on lutte.

Nouvelle nuit de combat pour les pompiersSource : JT 13h Semaine
JT Perso
Lire aussi

"On va essayer de lui enlever à manger", résume le commandant Brocardi. En effet, privé de végétation, donc de combustible, le feu s’affaiblit et devient un adversaire à la portée des pompiers au sol et dans les airs, avec l'emploi massif de produit retardant. Le feu peu parfois même s'éteindre de lui-même, faute de végétation à brûler. Dernière source d'optimisme : la météo : les prévisions annoncent une baisse des températures, un vent d'ouest plus humide et peut-être même de la pluie pour ce mardi.


TF1info | Reportage : Olivier Santicchi, Manon Debut, Guillaume Aguerre

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info