Le WE

Les scènes de violences urbaines se multiplient dans l'agglomération lyonnaise

Publié le 7 mars 2021 à 20h06, mis à jour le 8 mars 2021 à 11h12
JT Perso

Source : JT 20h WE

REPORTAGE - Après trois nuits de violences dans les différentes communes de la métropole, 200 policiers et gendarmes ont été envoyés en renfort. Des forces de l'ordre ont encore été prises à partie ce samedi soir.

L'agglomération lyonnaise va-t-elle connaître ce soir sa quatrième nuit de violences urbaines ? Pour l'instant, le début du couvre-feu se passe dans le calme à Bron. Les forces de l'ordre ont été déployées dans le quartier de Parilly, où la veille des policiers ont été attaqués et des voitures brûlées. Ce matin, les habitants sont encore choqués par la flambée de violences. "C'est honteux, c'est inadmissible", dit l'un d'eux.

Depuis une semaine, plusieurs quartiers se sont embrasés. Jeudi dans le quartier de la Duchère, des violences ont éclaté au lendemain du grave accident d'un jeune en scooter. Vendredi, Rillieux-la-Pape s'enflamme à son tour. Bilan, treize véhicules ont été calcinés. Pour ce représentant des forces de l'ordre, rien ne saurait justifier de telles exactions : "Il faut arrêter leur chercher des excuses. Ce sont simplement des délinquants" dit-il.

Lors de cette soirée, 21 personnes ont été interpellées, essentiellement des mineurs. Pour le maire de Bron, la réponse judiciaire doit être exemplaire. "J'ose espérer que ces cinq individus, qui ont commis des actes intolérables, ne ressortent pas aujourd'hui en toute impunité". Réclamés depuis plusieurs mois par les élus locaux, 200 policiers et gendarmes sont arrivés en renfort pour prévenir une éventuelle escalade.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info