"Il avait toute la vie devant lui" : le choc à Bagnères-de-Bigorre après un incendie mortel

par La rédaction de TF1info | Reportage Ignacio Bornacin, Hortense Villatte, Eve Castaing
Publié le 5 janvier 2024 à 12h27

Source : JT 20h Semaine

Soupçonnée d’avoir tué son ex-compagnon, une jeune femme a été arrêtée cinq jours après l'incendie de sa maison.
Ce vendredi, elle est toujours en garde à vue.
La victime pourrait être Benjamin Arnauné, âgé de 34 ans, un ancien rugbyman de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées).

La maison entièrement brûlée est encore sous scellés. À l’intérieur, il y a cinq jours, a été retrouvé un corps calciné. Selon ses proches, il s’agit de Benjamin Arnauné, 34 ans. Les analyses ADN doivent encore l'officialiser. Le rugbyman vivait au hameau de Lesponne (Hautes-Pyrénées) et était un homme discret. Sa disparition a ému ce petit hameau de montagne dans lequel il a grandi. "C'est le propriétaire qui a alerté tout le monde le matin. C'est dommage, il avait toute la vie devant lui", témoigne un riverain.

"Je n'ai jamais entendu un bruit"

Pour les gendarmes, ce n’est pas un accident. Une enquête a été ouverte pour assassinat. Pendant cinq jours, les enquêteurs ont recherché la trace de l'ex-compagne du rugbyman, Tatiana B., 35 ans. Sa voiture était garée devant la maison le jour de l’incendie. Le couple habitait ici, selon les voisins, qui préfèrent rester anonymes. "Je n'avais jamais de contact avec eux. Je n'ai jamais entendu un bruit, s'ils se disputaient, ou autre chose", affirme l'un d'eux au micro de notre équipe.

Selon les premiers témoins, Tatiana B. a quitté le hameau en faisant du stop après l'incendie. Appuyés par un hélicoptère, un drone et un chien, 40 gendarmes participent aux recherches. Elle a été retrouvée dans sa maison familiale à Aurensan (Hautes-Pyrénées), à 30 kilomètres de la maison de son ex-compagnon. Son témoignage est essentiel pour l’enquête. 


La rédaction de TF1info | Reportage Ignacio Bornacin, Hortense Villatte, Eve Castaing

Tout
TF1 Info