Un riverain a découvert deux sacs de chantier contenant de la cocaïne sur la plage de Réville, dans la Manche.
Les 800 kilogrammes de drogue ont été saisis par la police.
Une enquête a été ouverte.

La marée peut charrier bien des surprises. Dimanche 26 février, un riverain a découvert deux sacs de chantier sur une plage de Réville, le long de la Manche, en Normandie. À l'intérieur, 800 kilogrammes de cocaïne d'une valeur à la revente estimée à près de 50 millions d'euros. Des promeneurs, rencontrés dans le reportage TF1 en tête de cet article, ont du mal à y croire.

Un procédé qui intrigue

"Dès qu'il y a une tempête, il y a plein de choses sur la plage. Mais on vient en général récupérer des coquillages, pas de la cocaïne", déclare l'un d'entre eux, tandis qu'un autre ajoute : "Il y a des bateaux qui passent au large, j'imagine qu'il y a des trafiquants."

Ce n'est pas la première fois que des pains de cocaïne sont retrouvés le long des côtes. En 2019, 1,6 tonne de cette drogue s'était échouée sur toute la façade atlantique. Un probable délestage suite à une avarie ou à une tempête en mer. Mais cette fois, le procédé, rudimentaire, intrigue. Les sacs étaient maintenus à flots par des bidons et des gilets de sauvetage et attachés par une corde. 

Les trafiquants s'en sont-ils débarrassés ? Devaient-ils être récupérés et par qui ? L'enquête a été confiée à la section de recherches de Caen. "Nous avons lancé les investigations de police technique et scientifique afin de déterminer si on peut trouver sur les emballages de ces pains de cocaïne de l'ADN", explique le colonel Bruno Langlois, commandant de cette section.

En provenance d'Amérique du Sud, la cocaïne arrive en bateau dans les gros ports du nord de l'Europe, comme Rotterdam, Anvers, voir le Havre. Une à deux fois par an, les autorités en retrouvent sur les plages de la Manche, mais autant de drogue au même endroit, cette fois, la prise est exceptionnelle.


A. Lo. Reportage TF1 Baptiste Guénais, Anaïs Lebranchu et Antoine Santos

Tout
TF1 Info