Le WE

Manifestations du 1er mai : la CGT attaquée en fin de manifestation

Publié le 2 mai 2021 à 13h02, mis à jour le 2 mai 2021 à 14h14
JT Perso

Source : JT 13h WE

Les violences ont de nouveau marqué les manifestations du 1er mai. Cette année, elles ont ciblé les syndicats eux-mêmes, dont la CGT.

Des syndicats ont été pris pour cible. Les camions de la CGT ont été vandalisés. Tout cela s'est passé le 1er mai, à la place de la Nation à Paris : la destination traditionnelle des défilés de la Journée du Travail depuis 70 ans.

Samedi vers 18 heures, quelques dizaines de manifestations ont tourné leur colère vers les membres du service d'ordre de la CGT débordés. Benjamin Amar, membre du bureau national présent sur les lieux, raconte. "On a des insultes et des gens qui attaquent le cortège. Rapidement, on essaie de se dégager et on arrive entre les deux colonnes de la place de la Nation", témoigne-t-il.

Les radicaux ne font plus jamais de distinction entre les forces de l'ordre et les syndicats traditionnels. "Ce genre de propos, on sait d'où ça vient idéologiquement. C'est clairement une mouvance qui relève de l'ultradroite", lance Benjamin. C'est en tout cas la conviction des cégétistes pris pour cible en fin de manifestation. De toute évidence, des éléments anarchistes et issus de l'extrême gauche étaient aussi présents dans les cortèges.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info